Les derniers mois ont vu une série de victoires pour notre campagne océans en Afrique de l'Ouest - et la plus récente est tout aussi fantastique.

Il ya deux mois, le gouvernement nouvellement élu du Sénégal annulait 29 autorisations de pêche accordées antérieurement à des chalutiers industriels étrangers. Après avoir complètement vidé leurs propres réserves, les chalutiers de pêche de l'Europe et la Russie avaient pénétré les eaux ouest-africaines où ils ont poursuivi leurs pratiques de pêche destructrices. L'annulation des autorisations a été une étape très importante vers la restauration de nos pêcheries.

Puis la semaine dernière, le nouveau Président de la République a pris une autre mesure audacieuse en instruisant au ministre de la pêche et des affaires maritimes de faire observer un repos biologique d'au moins 6 mois, afin de permettre une régénération de nos ressources halieutiques.

Ici au Sénégal, les pêcheurs artisans commencent à critiquer cette mesure. Alors qu'il ya quelques mois ils avaient du mal à nourrir leurs familles et peinaient à retrouver quelque chose  à vendre dans le marché, ces pêcheurs rentrent actuellement triomphalement à la maison le soir, les filets remplis.

 C'est une victoire importante pour la campagne océans de Greenpeace Afrique en Afrique de l'Ouest. Toutefois, nous avons encore un long chemin à parcourir dans la région, et tant que les eaux ouest africaines restent poissonneuses, l'incitation pour les chalutiers géants d'y retourner ne fera qu'augmenter. Pour que cette victoire soit durable, nous allons continuer notre campagne et soutenir le nouveau gouvernement sénégalais à aller au bout de ses ambitions.

Merci pour votre soutien.