Ce n'est pas seulement un cri qui retentit à travers mon pays, le Sénégal : c’est bien plus. C’est un cri unanime qui a jailli des communautés de pêcheurs artisans pour dire "non" au renouvellement de l'accord de pêche entre l'Union européenne et le Sénégal.

De la capitale sénégalaise, Dakar, au Cap Skirring, j’ai entendu les pêcheurs dire qu’ils ne comprennent pas  pourquoi notre  gouvernement voudrait signer un accord de pêche , précisément à un moment où les stocks de poisson sont dans un état alarmant. En écoutant leurs voix, je crois fermement que toute négociation doit être reportée jusqu'à ce qu’il y ait  des réponses aux différentes questions légales et scientifiques qui sont posées. 

Plus important,  bien que le code de la pêche sénégalaise en révision semble apporter des avancées significatives pour promouvoir une gestion durable des ressources,  elle ne fournit pas de réponses  complètes à la situation que connaissent les pêcheries.  

En effet,  une des questions fondamentales que doit régler ce nouveau code, est celle de l'accès aux ressources.

Entre autres, je me suis interrogé sur la question de l’accès, que le nouveau code devra impérativement régler pour une gestion durable de nos ressources. Pour moi, il est logique que cette question soit résolue maintenant.

Une fois de plus, des scientifiques de renommée restent inquiets quant á l'état des stocks de poissons au Sénégal, dont la plupart sont  surexploitées ou pleinement exploitées.

Ce sont là quelques-unes des raisons pour lesquelles je me range du côté de  mes compatriotes  sénégalais dont la vie dépend de la pêche. Ces pêcheurs artisans lancent un simple cri: que notre législation actuelle soit basée sur la science - et qu’une analyse soit faite avant que quiconque conclue des négociations autour de l'ouverture de nos eaux aux navires de pêche internationaux.

Je ne pouvais pas être d’accord 

 

[1] http://ec.europa.eu/fisheries/documentation/studies/senegal/index_en.htm

[1] http://ec.europa.eu/fisheries/documentation/studies/senegal/index_en.htm