Pour l'empêcher d'aller piller les océans, des activistes de Greenpeace bloquent un chalutier européen

Photo | février 1, 2012

Hier, des militants de Greenpeace Pays-Bas et Allemagne ont empêché le Theadora Maartje, un des plus grands navires de pêche d'Europe, de quitter le port de Ijmuiden. Les militants ont bloqué le navire, battant pavillon allemand et long de 140 mètres, avec un câble d'amarrage afin de l’empêcher de partir pour une nouvelle expédition de pillage des océans du monde.

A cause d’une politique de pêche systématiquement inefficace et mal gérée ; et une flotte en surcapacité, 75% des stocks de poissons commerciaux présents dans les eaux communautaires sont aujourd’hui surexploités. Ainsi, cette même flotte, qui a dramatiquement occasionné l’épuisement des stocks en Europe, navigue dans les océans, avec des filets géants et des équipements high-tech, à la recherche des derniers bancs de poissons restants.

L’Afrique de l'Ouest est l’une de ces zones privilégiées où l'UE a exporté sa surpêche.

Rejoignez l’appel de Greenpeace pour mettre fin au pillage des mers de l'Afrique.

Des activistes de Greenpeace ont empêché le «Maartje Theadora», un des plus grands navires d'Europe, de quitter son port d’attache. Les militants ont bloqué le navire de 140 mètres de long à son site d'amarrage à l’aide d’un câble. Une bannière, sur laquelle est inscrit "Arrêtez la surpêche de l'UE" a été placée sur le navire. L'action est une protestation contre les millions d'euros de subventions européennes que ces navires reçoivent.