L'espoir renaît dans les pêcheries sénégalaises

Après avoir surexploité leurs propres stocks de poissons, les chalutiers étrangers, notamment européens et russes, se sont dirigés vers les eaux ouest-africaines où ils poursuivent leurs pratiques de pêche destructrices.

La récente annulation de 29 autorisations de pêche octroyées à des navires étrangers, par le gouvernement du Sénégal, a été une étape très importante vers la restauration des pêcheries du pays.

Les pêcheurs ont constaté une nette amélioration de leurs captures depuis le départ des grands chalutiers des eaux sénégalaises.

Ci-dessous quelques illustrations de cette hausse.

Après avoir surexploité leurs propres stocks de poissons, les chalutiers étrangers, notamment européens et russes, se sont dirigés vers les eaux ouest-africaines où ils poursuivent leurs pratiques de pêche destructrices. La récente annulation de 29 autorisations de pêche octroyées à des navires étrangers, par le gouvernement du Sénégal, a été une étape très importante vers la restauration des pêcheries du pays.

 

Les dernières mises à jour

Voir la liste Voir  

Aucun résultat trouvé.