Greenpeace Africa répond aux fuites en Afrique de l'Ouest | Greenpeace Afrique

Greenpeace Afrique reagit sur les scandales financiers en Afrique de l'ouest

Communiqué de presse - mai 29, 2018
Suite à la publication ce mardi 22 mai 2018, du rapport West Africa Leaks [1] par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) et la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’ouest (CENOZO), révélant des informations inédites sur des fraudes fiscales… dans onze pays africains,

Greenpeace Afrique déclare,

« Nous saluons le courage de ces journalistes et invitons les Etats concernés à faire la lumière sur les informations contenues dans ce rapport et à sanctionner les auteurs de ces mauvaises pratiques qui sapent le développement de nos pays.

La fraude fiscale et la corruption provoquent un manque à gagner économique énorme et discréditent nos pays aux yeux  de potentiels investisseurs. 

L'évasion fiscale et l'utilisation de comptes bancaires offshore, par les entreprises ou certains dirigeants africains, entravent la capacité de nos États à promouvoir et à protéger leurs citoyens». 

Note:

[1] https://cenozo.org/en/investigations/ 

Contact

; Greenpeace Africa, Communication Officer; +221 773336265