Permis de piller

Les forêts du Cameroun et l’APV menacés par le commerce de bois illégal d’Herakles Farms

Ajouter un commentaire
Publication - mai 27, 2014
Les ressources du continent africain sont depuis longtemps la proie d’entreprises et de gouvernements étrangers. La récente vague d’acquisitions de terres par des promoteurs en Afrique centrale et occidentale s’inscrit en grande partie dans le cadre d’un accaparement des terres à grande échelle.

Dans le présent rapport, Greenpeace démonte les rouages de la collusion qu’Herakles Farms a développée avec les autorités camerounaises pour vendre le bois prélevé en grande partie de façon illégale sur sa concession, alors qu’elle avait toujours affirmé ne pas avoir l’intention de le commercialiser.

S'il vous plaît télécharger le rapport ici.