La réaction de Greenpeace au sujet du vote de l’Accord de pêche UE-Mauritanie

Communiqué de presse - octobre 15, 2013
Suite au vote par le Parlement européen, le mardi 8 octobre 2013, du nouvel accord de partenariat de pêche UE-Mauritanie, Greenpeace constate qu’il constitue une étape importante en faveur de la défense des intérêts des communautés locales, longtemps marginalisées et abusées dans de pareils partenariats qui non seulement épuisent les ressources, mais mettent également en péril les moyens de subsistance de millions de personnes.

Toutefois, Greenpeace est persuadée que ces formes de partenariats ne constituent pas une solution durable pour le développement des pays ouest-africains. Greenpeace invite ces derniers à mettre en œuvre des politiques qui reposent sur une industrie de pêche locale performante, capable de créer de la plus-value pour leur économie et de garantir la sécurité alimentaire de leurs populations.

Greenpeace appelle à une gestion régionale de certains stocks partagés notamment les petits pélagiques; ce qui n’est pas mentionné dans le présent accord. 

Contacts: 
Ahmed Diame, Chargé de campagne Oceans, Greenpeace Africa,  
Bakary Coulibaly, Chargé de communication Greenpeace Africa, .