100% d’Energies Renouvelables pour Tous

Communiqué de presse - septembre 22, 2015
Berlin, le 21 Septembre 2015 – Selon un nouveau rapport de Greenpeace, réalisé en collaboration avec le Centre aérospatial allemand ( DLR), l’investissement nécessaire pour parvenir à 100 % d’énergies renouvelables en 2050 est plus que couvert par les économies futures en carburant.

En 15 ans, la part des renouvelables dans la génération d’électricité pourrait tripler de 21% à 64% - environ les deux tiers de la production mondiale d’électricité pourraient venir des renouvelables. Même avec le développement rapide de pays comme le Brésil, la Chine ou l’Inde, les émissions de CO2 pourraient baisser de 30 gigatonnes à 20 gigatonnes dès 2030. [1]

Le scénario de la [R]évolution Energétique 2015 prévoit aussi que plus d’emplois seront créés dans le secteur de l’énergie, l’industrie solaire seule pouvant employer 9.7 millions de personnes d’ici 2030, soit 10 fois plus qu’aujourd’hui et autant que l’industrie du charbon. Dans le secteur de l’éolien, le nombre d’emplois pourrait augmenter à 7.8 millions sur la même période. 

Selon l’auteur principal du rapport, Sven Teske de Greenpeace : 

“Les industries solaire et éolienne sont arrivées à maturité et sont compétitives avec le charbon en termes de coût. Il est très probable qu'elles dépasseront l'industrie du charbon en termes d'emplois et de fourniture d'énergie dans la décennie à venir.

Il en va de la responsabilité des industriels de l’énergie fossile de se préparer à ces changements du marché du travail et d’agir en conséquence. Les gouvernements doivent gérer le démantèlement de l’industrie des énergies fossiles, un secteur qui devient de plus en plus obsolète.”

Chaque dollar investi dans un nouveau projet d’énergie fossile est très risqué en capital et a de grandes chances de  finir en investissement bloqué.”

Pour Kumi Naidoo, Directeur Exécutif de Greenpeace International, “Nous ne pouvons plus laisser le lobbying des énergies fossiles barrer le chemin des énergies renouvelables. 

J’invite tous ceux qui disent que c’est impossible à lire ce rapport; et à réaliser que non seulement c’est possible, mais aussi que la mise en oeuvre se fera au bénéfice de tous.”

La conférence de Paris, dans moins de six mois, offre aux leaders politiques une opportunité de prendre les mesures nécessaires pour combattre le changement climatique en accélérant la transformation du secteur de l’énergie vers 100% de renouvelables en 2050. 

Kumi Naidoo conclut “Selon le scénario de Greenpeace, l’accord de Paris sur le climat doit donner une vision à long terme pour éliminer le charbon, le pétrole, le gaz et l’énergie nucléaire d’ici au milieu du siècle, pour atteindre l’objectif de 100 % de renouvelables, avec une énergie accessible à tous.” 

[1] Lire le résumé exécutif du rapport.

Lire le rapport complet  (en anglais).

FIN

 

Contacts: 

Tina Loeffelbein - Political Communications Lead

Greenpeace Germany

+49 151 167 209 15

 

Sven Teske - Senior Advisor

Greenpeace International

 

+49 - 171-87 87 552