Que faisons-nous - Les questions sur lesquels nous travaillons

 

Nous défendons le monde naturel et de promouvoir la paix dans les enquêtes, dénoncer et attaquer les atteintes à l'environnement, et le champion des solutions écologiquement responsables.

Arrêtons le dangereux changement climatique.

Le changement climatique est la plus grande menace à laquelle l'humanité ait jamais dû faire face. Ses effets se font ressentir sur toute la planète et menacent déjà la survie des populations les plus vulnérables. Le secteur de l'énergie à lui seul est responsable de près de deux-tiers des émissions globales de gaz à effet de serre, le charbon y contribuant le plus.

L'Afrique du Sud est le plus grand émetteur de gaz à effet de serre en Afrique : voilà pourquoi Greenpeace mène campagne afin que l'Afrique du Sud prennent la tête d'une révolution énergétique en Afrique, en adoptant d'ambitieux objectifs pour l'énergie renouvelable, en cessant d'utiliser massivement le charbon et en balayant la croyance erronée que l'énergie nucléaire est une option moins chère et plus sûre pour lutter contre le changement climatique.

Découvrez notre campagne climatique.

Le Bassin du Congo abrite de 40 à 60 millions de personnes qui en dépendent pour leur survie. Cette forêt absolument unique offre un habitat à environ 270 espèces de mammifères, dont nombre ne vivent nulle part ailleurs dans le monde. La forêt est essentielle pour la régulation du climat mondial, mais elle est menacée par l'exploitation industrielle.

Greenpeace travaille en partenariat avec des organisations locales afin de préserver les forêts pour les populations locales, le climat mondial et la vie sauvage. Nous menons également une campagne en faveur d'un accord de financement international,  appelé 'Forest for Climate', qui rendrait la protection des forêts économiquement plus intéressante que leur destruction massive.

Arrêtons de piller les océans

Les eaux très riches des côtes africaines attirent les flottes de pêche du monde entier. Les grands bateaux de pêche des flottes étrangères capturent beaucoup trop de poissons, ne laissant aux pêcheurs des communautés locales que des stocks épuisés, là où le poisson abondait auparavant.

Greenpeace plaide en faveur d'une réduction drastique de la pêche illégale, non régulée et non enregistrée, de la réduction de la capacité de pêche des flottes étrangères dans les eaux africaines et de la création de réserves marines pour garantir la survie des communautés côtières africaines et la diversité de la vie marine.

Les dernières mises à jour

 

Le concept d’Aires marines protégées 'off shore' lancé

Billet de blogue par Raoul Monsembula | juillet 2, 2012

Les experts et scientifiques de la sous-région plaident pour un taux de couverture de 7%  des aires marines protégées (AMP) dans les pays membres du RAMPAO (Réseau des Aires Marines protégées de l’Afrique de l’Ouest), pour préserver...

Greenpeace primé pour son dévouement dans la protection des ressources halieutiques

Billet de blogue par Bakary Coulibaly | juin 26, 2012

Greenpeace a été primée lors de la première édition des "Alouwas" de l’Education,  dont le thème était "Eduquer aujourd'hui pour demain". Les "Alouwas" de l'éducation sont une initiative qui consiste à récompenser des hommes et des...

Le président Macky plaide à nouveau pour des océans sains

Billet de blogue par Ahmed Diamé | juin 25, 2012

De la ville de Rio  de Janeiro au Brésil, le président Macky Sall vient à nouveau de plaider pour la protection des océans.         Le président sénégalais a, à l'occasion du sommet sur le développement durable Rio+20, appelé à la...

Merci à vous!

Billet de blogue par Bakary Coulibaly | juin 25, 2012

MERCI à tous ceux qui soutiennent notre lutte pour une pêche durable en Afrique. Chers amis et supporters! Greenpeace Afrique ne vous a pas oubliés et tient à vous remercier à travers ces quelques lignes. Notre aventure fut si...

Les Pêcheurs sénégalais retrouvent le sourire

Billet de blogue par Bakary Coulibaly | juin 25, 2012

L'annulation de 29 autorisations de pêche octroyées aux navires étrangers par le gouvernement sénégalais commence à avoir des effets bénéfiques. Une brusque augmentation des captures quotidiennes est constatée dans toutes les zones de...

Garder le four au chaud dans le foyer!

Billet de blogue par Augustine Kasambule | juin 14, 2012

Oshwe est une zone forestière d’environ 22 000 habitants. Les gens  y vivent essentiellement de la chasse,  l’agriculture, la pêche et la cueillette. Pour ces communautés, la forêt représente à la fois un supermarché et une pharmacie.

Action à Luxembourg : les ministres européens doivent stopper la surpêche !

Billet de blogue par Greenpeace France | juin 12, 2012

Aujourd’hui, à Luxembourg, les ministres européens de la pêche discutent une proposition de réforme de la Politique commune des pêches (PCP) que la présidence danoise souhaite soumettre au vote. Greenpeace est donc sur place également,...

22 000 signent la pétition pour sauver la forêt congolaise

Billet de blogue par Augustine Kasambule | juin 5, 2012

Le bassin du Congo abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde. Non seulement c’ est l'un des plus beaux endroits sur terre, avec  une biodiversité d'une richesse incroyable, c’est   aussi une source vitale de nourriture,...

Détournement du moratoire sur l'allocation de nouvelle concessions d'exploitation...

Publication | juin 5, 2012 à 9:14

Greenpeace demande au gouvernement congolais d'annuler les permis artisanaux utilisés pour des opérations d'exploitation forestière industrielle. Cette pratique illégale contourne le moratoire sur les nouvelles concessions forestières industrielles.

Arrêtez la destruction de nos forêts de la RDC

Billet de blogue par Augustine Kasambule | mai 15, 2012

Une visite d’une activité d’exploitation ‘artisanale’. Nous sommes devant la barrière où sont  positionnés les militaires qui assurent la sécurité des installations d’une entreprise forestière « artisanale ».  « Halte ! D’où venez-...

71 - 80 de 225 résultats.