Que faisons-nous - Les questions sur lesquels nous travaillons

 

Nous défendons le monde naturel et de promouvoir la paix dans les enquêtes, dénoncer et attaquer les atteintes à l'environnement, et le champion des solutions écologiquement responsables.

Arrêtons le dangereux changement climatique.

Le changement climatique est la plus grande menace à laquelle l'humanité ait jamais dû faire face. Ses effets se font ressentir sur toute la planète et menacent déjà la survie des populations les plus vulnérables. Le secteur de l'énergie à lui seul est responsable de près de deux-tiers des émissions globales de gaz à effet de serre, le charbon y contribuant le plus.

L'Afrique du Sud est le plus grand émetteur de gaz à effet de serre en Afrique : voilà pourquoi Greenpeace mène campagne afin que l'Afrique du Sud prennent la tête d'une révolution énergétique en Afrique, en adoptant d'ambitieux objectifs pour l'énergie renouvelable, en cessant d'utiliser massivement le charbon et en balayant la croyance erronée que l'énergie nucléaire est une option moins chère et plus sûre pour lutter contre le changement climatique.

Découvrez notre campagne climatique.

Le Bassin du Congo abrite de 40 à 60 millions de personnes qui en dépendent pour leur survie. Cette forêt absolument unique offre un habitat à environ 270 espèces de mammifères, dont nombre ne vivent nulle part ailleurs dans le monde. La forêt est essentielle pour la régulation du climat mondial, mais elle est menacée par l'exploitation industrielle.

Greenpeace travaille en partenariat avec des organisations locales afin de préserver les forêts pour les populations locales, le climat mondial et la vie sauvage. Nous menons également une campagne en faveur d'un accord de financement international,  appelé 'Forest for Climate', qui rendrait la protection des forêts économiquement plus intéressante que leur destruction massive.

Arrêtons de piller les océans

Les eaux très riches des côtes africaines attirent les flottes de pêche du monde entier. Les grands bateaux de pêche des flottes étrangères capturent beaucoup trop de poissons, ne laissant aux pêcheurs des communautés locales que des stocks épuisés, là où le poisson abondait auparavant.

Greenpeace plaide en faveur d'une réduction drastique de la pêche illégale, non régulée et non enregistrée, de la réduction de la capacité de pêche des flottes étrangères dans les eaux africaines et de la création de réserves marines pour garantir la survie des communautés côtières africaines et la diversité de la vie marine.

Les dernières mises à jour

 

Action à Luxembourg : les ministres européens doivent stopper la surpêche !

Billet de blogue par Greenpeace France | juin 12, 2012

Aujourd’hui, à Luxembourg, les ministres européens de la pêche discutent une proposition de réforme de la Politique commune des pêches (PCP) que la présidence danoise souhaite soumettre au vote. Greenpeace est donc sur place également,...

22 000 signent la pétition pour sauver la forêt congolaise

Billet de blogue par Augustine Kasambule | juin 5, 2012

Le bassin du Congo abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde. Non seulement c’ est l'un des plus beaux endroits sur terre, avec  une biodiversité d'une richesse incroyable, c’est   aussi une source vitale de nourriture,...

Détournement du moratoire sur l'allocation de nouvelle concessions d'exploitation...

Publication | juin 5, 2012 à 9:14

Greenpeace demande au gouvernement congolais d'annuler les permis artisanaux utilisés pour des opérations d'exploitation forestière industrielle. Cette pratique illégale contourne le moratoire sur les nouvelles concessions forestières industrielles.

Arrêtez la destruction de nos forêts de la RDC

Billet de blogue par Augustine Kasambule | mai 15, 2012

Une visite d’une activité d’exploitation ‘artisanale’. Nous sommes devant la barrière où sont  positionnés les militaires qui assurent la sécurité des installations d’une entreprise forestière « artisanale ».  « Halte ! D’où venez-...

Activités de la Journée de la Terre à Durban

Billet de blogue par Nasreen Vermeulen, bénévole de Greenpeace | mai 10, 2012

Le dimanche 22 Avril 2012 a marqué le 42e anniversaire de la Journée de la Terre. Il s'agit d'un événement historique où les gens s'unissent à travers le monde à prendre des mesures et appellent à un avenir durable. Plus d'un milliard...

Lettre ouverte au Gouvernement congolais: arrêtez l'exploration pétrolière dans le...

Feature Story | mai 9, 2012 à 8:53

Une compagnie pétrolière britannique, SOCO, et d'autres dont Total, cherchent à explorer les réserves de pétrole dans le Parc National de Virunga.

Victoire!

Billet de blogue par Ahmed Diame | mai 7, 2012

Après le retrait des bateaux de la PFA (Association des Navires Pélagiques Congélateurs) des eaux mauritaniennes il y a environ une semaine, c’est au tour du gouvernement sénégalais de décider de l’annulation de toutes les...

Le Sénégal annule 29 autorisations de pêche accordées aux navires étrangers

Feature Story | mai 4, 2012 à 11:57

Monsieur le Ministre,

La société civile proteste contre la certification des crevettes d'aquaculture...

Feature Story | avril 30, 2012 à 11:57

A l'occasion du "European Seafood", vendredi 27 avril à Bruxelles, une délégation d'Organisations de la société civile, - représentant plusieurs centaines de leurs collègues en Asie, Amérique latine, Afrique et Europe-, ont protesté contre la...

Non au pillage des Océans

Feature Story | avril 30, 2012 à 8:41

L'octroi d'autorisations illégales de pêche aux navires étrangers n'est pas du goût des élèves du Lycée bilingue sénégalo-américain de Dakar (SABS sigle en anglais). Ils ont marché dans les rues de Dakar, pour protester contre le pillage des mers...

71 - 80 de 219 résultats.