Que faisons-nous - Les questions sur lesquelles nous travaillons

 

Nous défendons le monde naturel et promouvons la justice sociale. Nous menons des enquêtes pour dénoncer et attaquer les atteintes à l'environnement, et nous nous faisons le champion des solutions écologiquement responsables.

Stoppons le changement climatique.

Le changement climatique est la plus grande menace à laquelle l'humanité ait jamais dû faire face. Ses effets se font ressentir sur toute la planète et menacent déjà la survie des populations les plus vulnérables. Le secteur de l'énergie à lui seul est responsable de près de deux-tiers des émissions globales de gaz à effet de serre, le charbon y contribuant le plus.

L'Afrique du Sud est le plus grand émetteur de gaz à effet de serre en Afrique : voilà pourquoi Greenpeace mène campagne afin que l'Afrique du Sud prennent la tête d'une révolution énergétique en Afrique, en adoptant d'ambitieux objectifs pour l'énergie renouvelable, en cessant d'utiliser massivement le charbon et en balayant la croyance erronée que l'énergie nucléaire est une option moins chère et plus sûre pour lutter contre le changement climatique.

Découvrez notre campagne climatique.

Le Bassin du Congo abrite de 40 à 60 millions de personnes qui en dépendent pour leur survie. Cette forêt absolument unique offre un habitat à environ 270 espèces de mammifères, dont nombre ne vivent nulle part ailleurs dans le monde. La forêt est essentielle pour la régulation du climat mondial, mais elle est menacée par l'exploitation industrielle.

Greenpeace travaille en partenariat avec des organisations locales afin de préserver les forêts pour les populations locales, le climat mondial et la vie sauvage. Nous menons également une campagne en faveur d'un accord de financement international,  appelé 'Forest for Climate', qui rendrait la protection des forêts économiquement plus intéressante que leur destruction massive.

Arrêtons de piller les océans

Les eaux très riches des côtes africaines attirent les flottes de pêche du monde entier. Les grands bateaux de pêche des flottes étrangères capturent beaucoup trop de poissons, ne laissant aux pêcheurs des communautés locales que des stocks épuisés, là où le poisson abondait auparavant.

Greenpeace plaide en faveur d'une réduction drastique de la pêche illégale, non régulée et non enregistrée, de la réduction de la capacité de pêche des flottes étrangères dans les eaux africaines et de la création de réserves marines pour garantir la survie des communautés côtières africaines et la diversité de la vie marine.

Les dernières mises à jour

 

Entre courage et espoir : les petits agriculteurs face au changement climatique

Billet de blogue par mmangeno | août 3, 2015

Greenpeace donne la parole aux paysans Kenyans Voici quelques unes des histoires reportées par Greenpeace et l’Institut pour la culture et l’écologie (ICE). Prisca Mayende est une figure de sa communauté. Femme énergique...

Vote du nouveau code de la pêche maritime : L’espoir brisé des pêcheurs artisans...

Billet de blogue par Par Ahmed Diamé, Chargé de campagne Océans Greenpe | juillet 9, 2015

Dans sa publication du vendredi 1 er juillet 2015, au lendemain du vote du nouveau code de la pêche maritime du Sénégal par les parlementaires, le quotidien Walfadjri publiait un article intitulé «l’Etat fait la part belle au Gaipes...

Le chaos de l’exploitation forestière en RDC met les populations et les bonobos au...

Billet de blogue par Raoul Monsembula | mai 26, 2015

Chaos et chaotique sont des mots fréquemment utilisés, voire même peut-être trop.  Un dictionnaire définit le Chaos comme « une confusion totale et un désordre général ». Cette définition s’applique par bien des aspects au secteur de...

Exporter Le Chaos

Publication | mai 22, 2015 à 10:00

Plusieurs communautés dans les anciennes concessions de Cotrefor visitées par Greenpeace Afrique affirment que Cotrefor n’a pas honoré ses engagements stipulés dans les cahiers des charges.

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur, faut-il Agir ou Réagir ?

Billet de blogue par Prudence Wanko | mai 21, 2015

Au lendemain de la publication du  nouveau rapport  de Greenpeace Afrique intitulé «  Arnaque sur les Côtes Africaines : La face cachée de la pêche chinoise et des sociétés mixtes au Sénégal, en Guinée Bissau et en Guinée  », ...

Les pêcheries Africaines, un paradis perdu?

Publication | mai 20, 2015 à 0:00

Comment des entreprises chinoises de pêche peu scrupuleuses ont profité de l'épidémie d'Ebola, pour exploiter illégalement les eaux de l'Afrique de l'Ouest.

LES PÊCHERIES AFRICAINES, UN PARADIS PERDU ?

Feature Story | mai 18, 2015 à 3:00

De nouvelles preuves indiquent que les gouvernements chinois et ceux de l’Afrique de l'Ouest doivent contrôler les flottes de pêche chinoises peu scrupuleuses

Afin que la Pêche renaisse…

Billet de blogue par Prudence Wanko | mai 6, 2015

Afin que la pêche renaisse, les Etats ouest-africains doivent prendre leurs responsabilités pour éradiquer toute forme de pêche illicite, non déclarée et non réglementée(INN), y compris celle qui gangrène en douce un secteur...

1 - 10 de 259 résultats.