Guerre des étoiles engagée avec Volkswagen !

En détournant sa pub, Greenpeace démonte le marketing vert du plus grand fabricant de voitures européennes

Communiqué de presse - 28 juin, 2011
Bruxelles, le 28 juin 2011 : Greenpeace lance une campagne internationale visant à mettre en évidence le côté obscur de VW, à savoir son action préjudiciable pour le climat. En parodiant le clip du constructeur allemand 1), Greenpeace lui montre la voie à suivre pour être en phase avec les aspirations environnementales de bon nombre de ses afficionados. Avec une imagerie à la Star Wars, un site invite le public à engager une guerre des étoiles virtuelle avec VW : www.vwdarkside.com. En Belgique, une délégation de stormtroopers ont accompagné Maître Yoda au siège social de la société D'Ieteren qui représente les intérêts de VW en Belgique. Un nouvel épisode de la Guerre des étoiles vient de s'ouvrir...

La mise en ligne du site consacré au côté obscur de VW et du clip parodique s'accompagne par la publication d'un rapport 2), intitulé « Le Côté obscur de Volkswagen » démontrant comment le groupe barre la route aux mesures de protection du climat ambitieuses.

« VW tente de se profiler comme un constructeur automobile 'vert'. Or, il n'en est rien, affirme Arnaud Collignon de la campagne Climat de Greenpeace en Belgique et c'est précisément ce que de nombreux conducteurs de VW attendent... Ce constructeur automobile pourrait véritablement faire la différence au niveau planétaire en proposant des voitures plus sobres et en soutenant des lois pro-environnementales plutôt que de les contrecarrer. Nous espérons que notre campagne poussera VW à vaincre le côté obscur de la Force et à cesser de lutter pour le climat uniquement dans ses pubs. »

Le rapport publié par Greenpeace analyse ainsi comment VW :

- utilise son poids pour contrecarrer des législations ambitieuses pour le climat ;
- n'arrive pas à réduire la consommation de ses voitures aussi rapidement que d'autres marques mais se profile comme étant  'le constructeur le plus écologique au monde' ;
- ne juge pas bon de standardiser la technologie 'low carbon' Blue Motion pour l'ensemble de sa flotte, ce qui augmenterait les performances écologiques de son parc automobile et réduirait les coûts pour les utilisateurs.

Second constructeur automobile au monde, Volkswagen a usé de son influence – notamment au sein de divers lobby industriels - pour bloquer des législations environnementales particulièrement cruciales pour l'avenir du climat. Ces freins ont été déplorés tant aux États-Unis qu'en Europe. Parmi ces législations, celle visant à l'adoption par l'Union européenne d'un objectif de réduction de gaz à effet de serre (GES) revu à la hausse.

VW se démarque ainsi d'entreprises beaucoup plus progressistes comme Unilever, IKEA ou Google qui soutiennent les - 30%. Un objectif de réduction des GES de – 30% est par ailleurs soutenu par des États membres comme le Danemark, le Royaume-Uni, le Portugal, la Suède ou la Grèce. L'adoption de cet objectif serait favorable non seulement au climat mais aussi à l'économie européenne.

«VW ambitionne la pole position des constructeurs automobiles, souligne Joeri Thijs de la campagne Transport de Greenpeace. Il faudrait dès lors qu'il quitte son côté obscur et s'engage pour le climat. Volkswagen a toutes les clés en main pour améliorer ses performances. En généralisant les technologies sobres aujourd'hui limitées à quelques modèles à l'ensemble de sa flotte (Blue Motion), VW améliorerait non seulement ses propres performances, mais aussi celles du parc automobile européen dans son ensemble. »

Notes aux rédactions :

1) Clip de HW : http://vvc-origin.unrulymedia.com/chart_keyword/Mashable_Global_Ads_Chart?interval=all_time

Ce clip a battu tous les records : près de 40 millions de vues  sur un seul poste YouTube. Il a également été primé au Cannes Lions Festival, ce 27 juin 2011 :     http://www.canneslions.com/work/film/entry.cfm?entryid=6396&award=2.
Pour sa parodie du clip, Greenpeace a fait appel à des spécialistes des effets  spéciaux de réputation internationale. Le casting renvoie au casting de la comédie musicale Billy Eliot.

2)    Le rapport “Le Côté obscur de Volkswagen" est disponible sur  http://www.greenpeace.org/belgium/Global/belgium/report/2011/rapport_VW-FR.pdf