“Une révolution d’énergie propre balaye le monde et elle est inarrêtable”

Communiqué de presse - 15 novembre, 2016
Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement arrivent aujourd’hui à Marrakech, dont une importante délégation belge (six ministres s’étaient annoncés), la COP 22 est sur le point de connaître son heure de vérité : mettre tout en oeuvre pour que l'accord de Paris soit convenablement appliqué en lui offrant les mécanismes adéquats et un agenda convaincant.

Cette semaine doit être détaillé un plan de deux ans débutant immédiatement et mettant sur pied des mécanismes forts et efficaces pour la mise en oeuvre de l’accord de Paris, ainsi que des coupes d’émissions de gaz à effet de serre plus rapides et plus profondes pour tous les pays. Il reste encore des affaires qui n’ont pas été traitées à Paris, en particulier d’un point de vue financier, et qui doivent être résolues si nous voulons que cet accord fonctionne convenablement.

La Chine a montré qu’elle est déterminée à rester dans la course et a fait d’importants progrès pour réduire sa consommation de charbon. Le plus grand pollueur mondial est ainsi en route pour dépasser ses propres ambitions climatiques mises sur la table à Paris. En vue du prochain examen climatique de 2018, il est d’ailleurs primordial que tous les pays, y compris le nôtre, renforcent leurs actions pour le climat. C’est la seule manière de contenir le réchauffement climatique sous les 1,5°C, comme recommandé à Paris.

“La conclusion est que nous devons voir des ambitions rehaussées et des résultats à court terme”, souligne Joeri Thijs, expert Climat pour Greenpeace Belgique et actuellement au Maroc pour la COP 22.

Ici, à Marrakech, la présidence marocaine montrera aujourd'hui lors d'un événement de haut-niveau le chemin à suivre pour limiter le réchauffement climatique : passer à de l’énergie 100% renouvelable. Le Maroc est déjà un leader dans la région avec son engagement d’avoir 52% d’énergie générée par des moyens renouvelables d’ici 2030.

“Nous sommes la génération qui mettra un terme aux énergies fossiles, insiste Joeri Thijs. Notre futur énergétique à tous sera 100% renouvelable, nous sommes ici à Marrakech pour faire passer ce message aux leaders mondiaux. Une révolution d'énergie propre balaye le monde et elle est inarrêtable.”

Contacts (à Marrakech) :
Thomas Leroy, attaché de presse de Greenpeace, 0032-496.26.31.91
Joeri Thijs, expert Climat chez Greenpeace, 0032-496.26.31.92