Elections européennes: pour qui voter?

Communiqué de presse - 10 juin, 2004
A la veille des élections européennes, il est probable que beaucoup d'entre vous ne savent pas encore très bien à qui ils attribueront leur voix. Greenpeace offre deux outils permettant de se forger une opinion.

J'aspire à un intérieur non toxique!

En effet, à l´aube de la campagne électorale pour les élections européennes du 13 juin 2004, Greenpeace a enquêté sur les intentions de vote des principaux candidats aux élections européennes afin de déterminer lesquels défendront le principe de substitution, selon lequel les substances dangereuses doivent systématiquement être remplacées par des alternatives plus sûres quand elles existent.

Le Parlement européen est actuellement en train de discuter l´adoption d´une réforme de la législation chimique européenne qui vise à réglementer et à éliminer les substances chimiques particulièrement dangereuses. Selon cette législation, nommée REACH (pour EnRegistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques), les substances chimiques devront être enregistrées et leurs risques évalués avant toute autorisation de commercialisation

Pour être efficace le texte REACH doit contenir le principe de substitution, selon lequel les substances dangereuses doivent systématiquement être remplacées par des alternatives plus sûres quand elles existent.

Nos futurs parlementaires européens sont-ils prêts à voter l´inclusion du principe de substitution dans la législation REACH? Cette question a été posée à 53 candidats belges aux élections européennes.

Réponse des parlementaires

Tags