Greenpeace s'oppose une nouvelle fois aux transports de matériel de guerre vers l'Irak

Communiqué de presse - 17 février, 2003
Anvers, le 17 février 2003 : le Rainbow Warrior, le navire amiral de Greenpeace, bloque en ce moment une section du port d'Anvers pour empêcher cinq navires chargés de matériel de guerre de quitter le port en direction de l'Irak. C'est dans le cadre de la campagne de Greenpeace contre la guerre que dix activistes ont bloqué le pont de l'écluse.

L'action a démarré au moment même où Koffi Annan rencontrait les chefs de gouvernement européens à Bruxelles. Ce week-end, l'opinion publique européenne a exprimé en masse son opposition à une guerre. Les dirigeants européens doivent tenir compte de l'avis de leurs citoyens et respecter la législation internationale, a déclaré Jan Vande Putte, porte-parole de Greenpeace.

Cette guerre serait illégale et désastreuse, a encore ajouté Jan Vande Putte, présent à Anvers, sur les lieux de l'action. Une guerre préventive est interdite par la Charte des Nations unies. Nous sommes également horrifiés de voir que les Etats-Unis sont prêts à utiliser des armes chimiques et nucléaires illégales contre l'Irak. Nous exigeons de savoir si de telles armes transitent par les ports belges avant d'arriver à leur destination.

Donald Rumsfeld, Secrétaire d'Etat américain à la défense, a clairement déclaré devant le Congrès qu'il s'apprête à utiliser des armes chimiques soi-disant "non-meurtrières" dans le cadre d'une attaque contre l'Irak. Il reconnaît même le fait que ces armes sont illégales d'après les termes de la Convention sur les armes chimiques de 1992 et de la Convention de Genève.

Documents :

* No War - Pourquoi nous nous opposons à la guerre contre l'Irak : Greenpeace est fondamentalement opposée à la guerre. Nous sommes pour la résolution pacifique des conflits. Nous faisons activement campagne pour l'élimination de toutes les armes de destruction massive, quel que soit le pays auquel elles appartiennent. Voici cinq raisons pour lesquelles nous nous opposons à la guerre en Irak.

* No War - Lettre au Port d'Anvers (en néerlandais) : De haven van Antwerpen speelt een cruciale rol in deze voorbereiding van een illegale oorlog. Naar verluidt wordt niet minder dan 70% van het Amerikaans oorlogsmaterieel dat uit Europa naar de Golfregio verscheept via de Antwerpse haven. Het is dus evident dat Greenpeace zich hiertegen verzet. Hierbij de brief die Greenpeace richtte aan verschillende havenverantwoordelijken.