Inspections citoyennes en Belgique

Plaidoyer pour un OTAN dénucléarisé

Communiqué de presse - 16 avril, 2005
Greenpeace participe aujourd'hui à l'action Bombspotting XL (1) avec des 'missiles vivants' et des 'yeux d'inspection massive'. L'objectif de cette action symbolique est d'inciter les états membres de l'OTAN à renoncer à leur arsenal nucléaire. Les inspections auront lieu à la base aérienne de Kleine Brogel, à l'OTAN (Bruxelles) et au SHAPE à Mons.

« On estime que 480 bombes nucléaires américaines aéroportées sontstockées dans six pays européens, à savoir la Belgique, les Pays-Bas,l'Allemagne, la Turquie, l'Italie et la Grande-Bretagne, commente NickyDavies, de Greenpeace International. Les trois pays détenteurs d'armesnucléaires et faisant partie de l'Alliance que sont les Etats-Unis, laFrance et la Grande-Bretagne représentent une force combinée de 10.000armes nucléaires. Cela fait des années que les armes nucléaires n'ontplus représenté une telle menace : le désarmement des pays détenteursd'armes nucléaires se fait tellement attendre que les autres pays sedétournent aujourd'hui du Traité de non-prolifération (NPT) pourdévelopper  leurs propres programmes nucléaires. »

« Alors que les membres de l'OTAN invitent fermement des pays commel'Iran à abandonner leurs ambitions nucléaires, nous nous trouvons dansla situation parfaitement hypocrite où des pays non nucléarisés del'OTAN abritent sur leur territoire des armes nucléaires américaines. »Greenpeace demande le désarmement nucléaire de l'OTAN. « Ladénucléarisation de l'Alliance constitue un premier pas essentiel versun monde délivré de la menace des armes nucléaires. »

Dans les pays accueillant des armes atomiques, on observe un malaisecroissant au sein de la classe politique comme du grand public. LaBelgique en offre un exemple flagrant. « Le gouvernement belge évited'aborder la question de l'OTAN alors que la quasi totalité des partispolitiques approuve l'idée du démantèlement des armes nucléaires baséesen Belgique, précise Wendel Trio de Greenpeace Belgique. Greenpeaceattend du Sénat belge qu'il soutienne l'appel pour une Belgiquedébarrassée des armes nucléaires de l'OTAN. Un vote est prévu cesprochaines semaines dans cette assemblée.»

Les inspections citoyennes sont nées de la frustration engendrée par lesecret soigneusement entretenu par les puissances nucléaires autour dela question du déploiement de ces armements.

La détermination à faire respecter la loi internationale, qui déclareillégale l'utilisation ou la simple menace d'utilisation de l'armenucléaire, a conduit à la multiplication des inspections citoyennes surles sites nucléaires du monde entier.  

Notes: (1) Bombspotting XL est organisé annuellement par des organisations pacifiques et environnementales réclamant un OTAN dénucléarisé. Pour en savoir plus: http://www.bomspotting.be(2) Décision de la Cour de Justice internationale 8-8-96