You've got the Power : l'énergie verte est l'affaire de tous!

Communiqué de presse - 17 février, 2009
En publiant une version remaniée de son Classement des fournisseurs d'électricité verte, Greenpeace entend renforcer la capacité du consommateur d'agir sur l'environnement. Ce classement s'intègre dans un site qui se veut une réponse constructive à la campagne onéreuse et trompeuse du Forum nucléaire. Ce site - www.youvegotthepower.be/fr - met en garde contre les pratiques douteuses du secteur de l'énergie et invite à agir auprès des décideurs politiques e.a. pour récupérer les bénéfices illégitimes d'Electrabel et les investir dans l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique. Ce site permet de déterminer qui est "le plus vert" des fournisseurs d'électricité et rappelle comment changer de fournisseurs. En optant pour une électricité réellement verte, tout un chacun peut cesser d'être la dupe de producteurs d'électricité soucieux de leur seul profit et agir pour l'environnement.

You've Got the Power to switch : basé sur une méthodologie remaniée, le Classement des fournisseurs d'électricité verte est établi sur base de critères renvoyant aux politiques d'investissement et à la production de l'électricité verte. Des pénalités sont envisagées pour les fournisseurs investissant/produisant dans une électricité produite au détriment de l'environnement : charbon, nucléaire et biomasse non durable.

Cette approche unique doit permettre au consommateur de faire un choix conscient pour un futur durable et d'éviter les pièges d'un marketing trompeur quant à la qualité écologique de l'électricité présentée comme 'verte'.

Evolution observée depuis la dernière édition du classement (2007)  :

-    le contrat classique d'Electrabel reste le plus irrespectueux pour l'environnement. Pour l'électricité livrée en Belgique, le mix énergétique de l'électricien historique est toujours composé de 70% de nucléaire et de charbon contre 1,7% d'énergies renouvelables.

-    Le centre du classement est actuellement occupé par Essent et Nuon. Essent va perdre des points suit à son rachat par l'électricien allemand RWE qui comme Electrabel - investit dans le nucléaire et le charbon. Nuon pourrait perdre cette position centrale suite aux discussions en cours sur son rachat. Ces modifications du centre du classement laissent présager de nouvelles restrictions quant au choix écologique du consommateur.

-  Le produit vert de Luminus se classe honorablement mais son produit 'classique' pâtit de sa participation accrue au nucléaire suite à la Pax Electrica bis. SPE-Luminus (centrale d'Harelbeke) utilisant de l'huile de palme dont la production favorise la déforestation pèse également lourd dans la balance écologique.  

- Côté francophone, Lampiris, Belpower et Energie 2030 se profilent comme les fournisseurs les plus verts.

You've Got the Power to know : Greenpeace invite également le consommateur à s'informer pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de ses choix en matière énergétique. Parmi les informations mises à disposition, Greenpeace reprend plusieurs arguments développés à grands frais par Electrabel dans le cadre du Forum nucléaire. Ces arguments sont replacés dans un contexte moins fallacieux. Il est ainsi précisé que le 'dé à coudre' de déchets nucléaires produit par chaque Belge est tellement radioactif qu'il suffit à contaminer un milliard de litre d'eau pendant un millier d'années.

You've Got the Power to ask : Greenpeace attire depuis de nombreux mois l'attention des consommateurs et des décideurs politiques sur les bénéfices illégitimes réalisés par Electrabel après la libéralisation du marché de l'électricité.

Le site  www.youvegotthepower.be/fr évoque l'origine de ces milliards d'euros indûment perçus par Electrabel et propose aux consommateurs d'en exiger la récupération auprès des politiques ainsi que leur réaffectation aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique.

Changer la production d'électricité étant un des moyens les plus sûrs de lutter contre les changements climatiques et de limiter le risque nucléaire, Greenpeace mettra tout en œuvre pour inviter le consommateur à 'se tenir au courant pour changer de courant' et cesser ainsi de se laisser manipuler par Electrabel qui est très largement à l'initiative du très douteux Forum nucléaire.