Que doit Electrabel aux Belges?

Actualité - 23 octobre, 2008
Greenpeace lance aujourd'hui une procédure judiciaire devant le tribunal de première instance de Bruxelles afin de pouvoir prendre connaissance des documents qui permettraient de chiffrer avec précision les bénéfices illégitimes d'Electrabel.

Tous plumés par Electrabel

Les consommateurs belges ont été mis à contribution pendant plus de 30 ans pour rembourser anticipativement les investissements dans le secteur électrique. Rien n'a été fait à ce jour pour récupérer ces sommes qui, selon les estimations de la CREG, le régulateur du marché de l'électricité, s'élèveront en 2025, à plus de 11 milliards d'euros.

Le régulateur s'est retranché derrière le droit des entreprises à la confidentialité "d'informations relatives aux coûts et à leur rentabilité" pour ne pas transmettre ces documents. Greenpeace s'est alors adressée à la Commission d'accès aux documents administratifs. Sa requête est également restée sans réponse. Rien de plus normal : le gouvernement a omis d'en nommer les membres...

L'argumentation développée en justice par Greenpeace est basée sur la défense de l'intérêt général d'où découle la nécessité de rendre ces documents publics.