Action de Greenpeace qui demande au futur gouvernement d'aider la RDC à ne plus brader ses forêts!

Actualité - 23 juin, 2007
Greenpeace a mis un terme à l'action entreprise dans la journée du 23 juin dernier. L'action a démarré en mer du Nord aux alentours de Zeebrugge et s'est terminée aux alentours de 16h dans le port d'Anvers. Des militants de Greenpeace se sont hissés à bord du MS Ceynowa, transportant du bois abattu en République Démocratique du Congo (RDC). D'autres ont différé le déchargement du bateau en bloquant des grues. A l’issue de c’ette action de onze heures, Greenpeace a contribué à rendre public le fait qu’aucune exploitation forestière industrielle respectueuse de l'environnement et des droits sociaux ne peut actuellement se dérouler en RDC.

De militants de Greenpeace se sont hissés à bord du MS Ceynowa, un bateau en provenance du Congo qui se dirige vers Anvers avec du bois congolais. Au Congo, le secteur forestier contribue à la dégradation de l'environnement.

C'est pourquoi Greenpeace a demandé aux responsables politiques belges d'inscrire la sauvegarde des forêts congolaises dans la déclaration gouvernementale. Ces forêts d'une incroyable biodiversité jouent un rôle clé pour une grande partie de la population congolaise mais aussi pour le maintien du climat planétaire.

Le bois chargé sur le MS Ceynowa a été abattu par la Sodefor. Cettecompagnie forestière a profité du fonctionnement hasardeux de l'administrationcongolaise pour s'emparer apres le moratoire, de titres forestiers pas conformes au Code forestiercongolais. Sodefor a signé plusieurs contrats de dupes proposant entre autres des sacs de sucre et de sel à la population.

Plus d'info: www.greenpeace.org/afrique

Thèmes
Tags