Pas d'accord sur le climat au Conseil finance européen...

Actualité - 21 octobre, 2009
Ce 20 octobre, le conseil ECOFIN rassemblant les Ministres des finances des 27 n'a abouti à aucun accord sur le financement des politiques de soutien aux pays en voies de développement dans leur lutte contre les changements climatiques. La décision finale sur ce point crucial pour l'obtention d'un accord fort à Copenhague retombe donc encore une fois sur les épaules des chefs d'état qui se réuniront pour le Sommet européen du 29 et 30 octobre prochain à Bruxelles.

Militants de Greenpeace se sont mobilisés autour du Juste Lipse pour obtenir des ministres européens des finances les fonds permettant aux pays en voie de développement de faire face aux changements climatiques.

Cette absence de décision rend la perspective d'un échec pure et simple à Copenhague plus réaliste que jamais. Que les pays industrialisés financent les politiques d'adaptation et de lutte contre les changements climatiques des pays en voie de développement est un pré-requis nécessaire à l'obtention d'un accord climatique. Les Ministres européens des finances ont donc franchi un pas de plus vers le chaos climatique en ne réussissant pas à se mettre d'accord.

Greenpeace appelle les chefs d'états européens à s'engager de manière contraignante sur des objectifs ambitieux de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre et à contribuer significativement au financement des politiques liées aux changements climatiques dans les pays en voie de développement.