Mesdames et Messieurs, entrez dans le monde d'une électricité respectueuse de l'environnement

Actualité - 24 février, 2009
En optant pour un fournisseur d'électricité réellement verte, vous pouvez faire un geste pour l'environnement. Changer la production d'électricité est, en effet, un des moyens les plus sûrs de lutter contre les changements climatiques et de limiter le risque nucléaire.

Démonstration par l'exemple : le mix énergétique d'Electrabel, un cocktail où le nucléaire et le charbon donnent le ton

Des attractions foraines pour attirer l'attention des consommateurs sur la nécessaire évolution vers une production d'électricité à partir de renouvelables

You've got the power : vous avez le pouvoir d'opter pour un fournisseur d'électricité vraiment verte...

Greenpeace présente son nouveau Classement des fournisseurs d'électricité.

Nous avons le pouvoir d'opter pour un fournisseur d'électricité "vraiment" verte... Greenpeace a informé le public des piètres performances écologiques d'Electrabel.

Comme il est plus que jamais important de 'se tenir au courant pour changer de courant', Greenpeace s'installe dans différents centres urbains pour y informer les consommateurs. Ils pourront découvrir le nouveau Classement des fournisseurs d'électricité. Cette découverte leur est proposée de manière ludique par le biais d'attractions foraines.

Après avoir pris connaissance du classement, ils pourront agir à leur tour, en optant pour un fournisseur qui n'est pas uniquement 'vert' en façade... Ils pourront également s'adresser aux politiciens pour récupérer les sommes colossales perçues par Electrabel après la libéralisation du marché de l'électricité et demander leur affectation au développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

En Belgique, l'électricité est toujours produite majoritairement au départ de charbon ou d'énergie nucléaire. Et l'électricité proposée avec un 'label vert' ne permet pas toujours de contribuer à lutter contre l'effet de serre ou à nous préserver du fléau que constituent les déchets radioactifs. Avec une image prétendument verte, Electrabel ne propose en Belgique toujours pas plus de 1,7% d'électricité produite au départ de sources renouvelables.

Le classement proposé par Greenpeace accorde une importance capitale aux investissements réalisés par les différents fournisseurs d'électricité. Investir en 2009, dans le charbon ou le nucléaire est doublement contre-productif : on contribue à la débacle climatique et on aggrave le problème des déchets radioactifs. Mais avec ce type d'investissements, on freine aussi le développement des énergies propres. C'est maintenant qu'il faut penser à l'avenir et aux énergies de demain

Les rendez-vous pour le 'Carrousel énergétique' :

Mercredi 25 février 2009, place de la Monnaie à Bruxelles, 10 à 16 h

Vendredi 27 février 2009, Vrijdagsmarkt à Gand, 9 à 15 h

Mercredi  4 mars, place Verte à Anvers, 11 à 17 h

Vendredi  6 mars, place de l'Ange à Namur, 11 à 17 h

Samedi   7 mars,  place Saint-Lambert à Liège, 11 à 17 h. 

Welcome, bienvenue...  

Si vous ne pouvez pas rejoindre le 'carrousel énergétique', visitez le site www.youvegotthepower.be.