Peut-être suivez-vous ou avez-vous suivi le Brico Cross sur la chaîne flamande VTM ? Dans ce cas, vous avez certainement vu nos activistes qui ont profité de cette course cycliste réputée en Flandre pour adresser une demande claire à Brico : « abandonnez le glyphosate. »

Action contre Brico !

Concrètement, une quarantaine d’activistes de Greenpeace s’est invitée aujourd’hui à Bredene, pour le Brico Cross où ils ont escaladé un pylône de 30 mètres, sont montés sur un toit pour y déployer des banderoles et ont investi les pourtours du parcours pour faire passer leur message sur des affiches géantes, des parapluies et des ponchos. Une des images utilisées change le classique logo de Brico, - « Brico, pour les Makers » - bien visible le long du parcours, par le logo « Brico, pour les cancers ?».

Brico, partenaire du développement durable ?

L’action vise à dénoncer les pratiques hypocrites du sponsor principal de cette course : comment expliquer en effet qu’une chaîne de bricolage telle que Brico, qui se proclame être un « acteur du développement durable », continue à vendre des produits tout sauf durables ?

Ce leader du marché du bricolage propose en effet toujours de dangereux désherbants, comme le Roundup, dans ses magasins. Ces produits contiennent du glyphosate, un composant chimique déclaré « probablement cancérigène » par l’Organisation mondiale de la Santé. Autant dire que Brico fait primer les bénéfices sur l’environnement et la santé. 

En finir avec le glyphosate

En menant une action contre Brico lors de cette course cycliste réputée, Greenpeace veut confronter le leader du marché du bricolage à sa politique d'achat incohérente et montrer à des milliers de spectateurs et de téléspectateurs le côté toxique de Brico. L’objectif final étant que Brico retire enfin de la vente les produits contenant du glyphosate.

L’action est d’autant plus justifiée que la sœur de Brico, Praxis, une enseigne néerlandaise de bricolage qui appartient à la même maison mère Maxeda, a banni ces produits depuis près de deux ans.

Doit-on en déduire que la santé des Belges est moins importante que celle des Néerlandais ?

Envie d’agir ?

Vous aussi vous souhaitez contribuer à notre action pour demander à Brico de bannir une fois pour toutes le glyphosate de ses rayons ?