Brico continue à vendre des désherbants tels que le Roundup, contenant du glyphosate, un produit qui est probablement cancérigène. Nous demandons à la plus grande chaîne de bricolage du pays de donner l'exemple et de suivre la seule voie possible : retirer de ses rayons les produits contenant du glyphosate.

Le 28 mai dernier nous avons mené une première action et près de 2000 sympathisants se sont rendus dans un Brico près de chez eux avec un message clair: Pas de pesticides dans mon magasin.

Mais Brico ne réagit pas.

Samedi dernier (le 11 juin), des sympathisants de Greenpeace sont retournés chez Brico avec la même demande! Afin de se faire entendre, ils ont vidé les étagères contenant des pesticides dangereux et les ont enfermés en lieu sûr.

Pour l’heure, Brico continue de faire la sourde oreille. Nous vous proposons dès lors de nouvelles actions pour montrer à Brico que vous vous opposez à la vente de pesticides toxiques. Voici quatre manières d'agir.

1. Envoyez un e-mail au directeur général de Brico, Dieter Struye

Comment ? C'est très simple :

  • Choisissez vous-même l' 'Objet' de votre mail
  • Utilisez la lettre standard que vous trouvez ci-dessous, ou écrivez vous-même un courrier courtois
  • Veuillez aussi nous mettre en copie (cc:) ou en copie caché (bcc: ou cci:) via l'adresse :


La lettre standard:

Cher M. Struye,

En tant que client de Brico, je vous demande de stopper immédiatement de vendre de dangereux pesticides, et pour commencer ceux contenant du glyphosate, tels que le Roundup, Netosol et Weedol. Comme vous le savez, différents grandes chaînes de magasins de nos pays voisins ont déjà retiré ces produits de leurs rayons depuis l'annonce par le CIRC (créé par l'OMS) que le glyphosate était 'probablement cancérigène'.

Il y a bien assez d'indications scientifiques montrant que cette substance est nocive pour les humains et la nature et qu'il est donc essentiel d'appliquer le principe de précaution. Au sein même de l'Union européenne, une nouvelle prolongation du glyphosate est plus que contestée, et les agences qui doivent veiller aux risques sanitaires de ces produits chimiques reçoivent toujours plus de critiques sur leur méthode de travail et leurs liens prétendus avec les producteurs d'herbicides.

Sur son site web, Brico se proclame être un partenaire du développement durable et évoque son engagement social.

Voici l'occasion de traduire ces jolis mots en actes. Brico peut devenir la première grande chaîne de magasins de bricolage en Belgique à prendre la courageuse décision de bannir les désherbants contenant du glyphosate et de ne plus proposer à la vente que des alternatives inoffensives pour les humains et la nature. Ainsi donnerez-vous à vos clients le signal que 'Sans, c'est la santé', et vous contribuerez à construire un monde sans pesticide.

Pourquoi devriez-vous encore attendre ?

Avec mes meilleures salutations,

 

2. Allo, Brico?

Demandez de retirer ces produits de la vente en téléphonant au siège belge de la société.

Concrètement:

  • Ce mercredi 15 juin, nous vous proposons d’appeler le siège de Brico à l’un des numéros suivants: 02/467.92.11 et/ou 02/467.92.00
  • Demandez à parler au directeur de Brico, Mr Struye.
  • Demandez-lui de retirer les pesticides à base de glyphosate de ses rayons et de se profiler comme une entreprise responsable. Vous trouverez des arguments contre le glyphosate ici. 
  • Si Monsieur Struye n’est pas disponible, demandez à votre interlocuteur de lui passer le message ou rappelez le lendemain.
  • Libre à vous d'appeler Brico autant de fois que vous le désirez.

3. Evaluez votre Brico sur Google

Surfez sur Google Maps et choisissez dans la liste votre magasin local.
En bas à gauche de la page, vous pouvez ajouter un avis.

Donnez une mauvaise note et ajoutez dans un commentaire pourquoi vous agissez ainsi. Vous pouvez par exemple dire que Brico reste sourd à la demande de ses clients de ne plus vendre de pesticides toxiques et à leurs inquiétudes quant à la santé et l'environnement.

4. Montrez à Brico que les alternatives fonctionnent

1. Prenez une photo de votre jardin, de votre terrasse ou de vos plantes.

2. Allez sur la page Facebook de Brico et laissez un commentaire sur une de leurs publications avec votre photo et le texte: Chez moi, c’est sans pesticides. Et chez vous, @Brico ? Pesticide : Pas dans mon jardin, ni dans mon magasin ! #Bricosanspesticide #pourlesmakers

La vente de ces produits dangereux devrait être interdite, et vu que les politiciens, sous la pression de l’industrie, ont du mal à assumer leur responsabilité, c’est aux commerçants de prendre les leurs.

Nous vous remercions pour votre participation !