C’est une belle histoire que nous raconte le Hufftington Post cette semaine. Elle se passe en Australie et nous montre comment une ville, au service de l’économie polluante depuis plus d’un siècle, a choisi de prendre un nouveau tournant en investissant dans l’énergie renouvelable.

Jusqu’il y a peu, Broken Hill était la ville minière la plus connue d’Australie. La plus importante compagnie minière du monde, BHP (Broken Hill Propertary), y a débuté ses activités en 1885. Les habitants, ont d’ailleurs toujours été lié de près ou de loin à la mine, jusqu’à ce que certains d’entre-eux réalisent que la ville disposaient d’autres ressources à profusions.

Il est vrai que les ressources minières finissent par se tarir. La terre et le soleil, eux, sont éternels. Désormais, Broken Hill, qui est l’un des endroits les plus ensoleillés d’Australie, accueille aussi la plus grande centrale solaire de l’hémisphère sud. Un exemple à suivre !