Alors que les politiciens se demandent surtout comment ils peuvent utiliser la protestation climatique massive de ces derniers mois à des fins électorales, de plus en plus de citoyens font entendre leur voix dans le débat. Et voilà qu’un collectif de scientifiques et d'universitaires agit à son tour en proposant une loi spéciale sur le climat.

Alors que des milliers de jeunes et de citoyens réclament des actes concrets de manière incessante dans les rues depuis le 2 décembre, Greenpeace se réjouit de voir apparaître une nouvelle contribution au débat climatique avec cette action forte d’un collectif de scientifiques et universitaires. Toutes ces initiatives vont dans le sens d’une action collective en faveur du climat et apporte du dynamisme, du concret et une ferme volonté de passer à l’action. Seul le politique est encore à la traîne.

Place à une vision à long terme !

Le climat a besoin de vision à long terme, de coordination et de capacité de décision claires. Nos politiciens doivent prendre de la hauteur et sortir de leur vision à court terme pour offrir le cadre nécessaire à la lutte contre le changement climatique, lutte qui offrira d’énormes opportunités en termes d’emplois et de croissance.

Ce qui coûte réellement à notre planète et à notre société, c’est l’inaction politique de ces dernières années en matière de climat et d’environnement. La lutte contre le changement climatique doit être la priorité, non des discours, mais bien des actes de tous les gouvernements et parlements belges.

Agissez vous aussi pour le climat