Pour finir, le dernier épisode du périple de notre journaliste de la RTBF, Françoise Wallemacq, en Arctique. Son message pour clôturer ses blogs est clair : protégeons cette région unique du bout du monde !

Vous pourrez voir le reportage de la journaliste ce samedi 1er octobre à midi sur Transversales.

Episode 7

Je parcours une dernière fois les coursives et les couloirs de ce bateau mythique où je ne remettrai probablement jamais les pieds (bien que j'aie craché dans la mer et fais un vœu en apercevant les dauphins !)

Tout y est impeccablement à sa place : les cordes soigneusement enroulées, les outils alignés, les combinaisons hypothermiques rangées par taille, à côté des gilets de sauvetage... Les mugs suspendus à des crochets, les assiettes empilées et calées par des bouts de bois dans les armoires, les tabourets vissés au sol du mess, la bibliothèque remplie de livres de mer et d'animaux. Les petits mots laissés par les voyageurs précédents.

Et cet équipage... 

Willy, le cuistot philippin, qui varie les menus et tient compte des goûts de chacun. Mike, le capitaine, attentif à tous, et qui ne se met à table que quand tout l'équipage est servi. Tom, l'opérateur radio à la dégaine d'un Souchon des mers, qui a veillé à ce que je bénéficie d'Internet et du téléphone satellite quand j'en avais besoin. Daniela, responsable de la campagne "Save the Arctic", et ses larmes aux yeux en touchant presque du doigt une banquise bleue...

Daniela, responsable de la campagne "Save the Arctic"

Et je garde en mémoire sa réponse à ma question : "si vous aviez en face de vous un des industriels qui convoitent l'Arctique, que lui diriez-vous ?"

"Je lui dirais : cette partie du monde est sans doute la dernière inviolée de la planète. À cause de la fonte des glaces, un nouvel océan va naître. Nous le verrons de notre vivant, mais ce n'est pas forcément une bonne nouvelle. Cet océan privé de son manteau de glace protecteur sera vulnérable. Les menaces sont nombreuses : les forages pétroliers, l'extension de la pêche… C'est une question de justice, on ne peut pas laisser une poignée d'hommes décider pour les autres. L'avenir de la planète en termes de réchauffement climatique dépend de cet endroit du monde. Préservons-le !"

Ce soir, sur le pont de l'Arctic Sunrise, le soleil brille. Pourtant il est minuit moins cinq

Le récit de la journaliste vous ont donné l’envie de participer à la protection de cette région du bout du monde ? Devenez défenseur de l’Arctique !

Blogs précédents

Episodes 5 et 6

Episodes 3 et 4

Episodes 1 et 2

Avant le départ