VICTOIRE ! Suite à une campagne lancée entre autres par le groupe local de Greenpeace Liège, l'université de Liège a décidé de sortir de tout investissement directement lié aux énergies fossiles. Ce sont ainsi quelques millions d'euros qui ne se retrouveront plus investis dans le charbon ou le pétrole.

Cette décision de l'université fait suite à la campagne initiée en avril 2016 par Fossil Free Ulg, un collectif étudiant et associatif lancé entre autres par notre groupe local. Depuis la rentrée universitaire, nous n’avons cessé d'interpeller les autorités rectorales et d'informer les étudiants.

L’ULg suit l’exemple de Oxford, Yale et Stanford

En mettant fin à ses investissements directs liés aux énergies fossiles, l’ULg suit le pas d'universités illustres comme Oxford, Yale et Stanford. Dans la foulée, la KU Leuven a elle aussi décidé, suite entre autres à des actions organisées par le groupe local de Greenpeace Louvain, de ne plus investir dans les combustibles fossiles tandis que des étudiants à l'ULB, Gand et Louvain-la-Neuve s’organisent autour de la même demande.

De notre côté, nous sommes bien sûr ravis de cette avancée mais ne comptons pas encore baisser les bras. En effet, l'ULg peut encore aller plus loin, en mettant fin à ses investissements indirects liés aux énergies fossiles et en ayant plus d'ambition par rapport à l'agenda. C'est pourquoi Fossil Free Ulg sera toujours présent sur le terrain pour le deuxième quadrimestre !

Greenpeace Liège en action

Greenpeace Liège avait créé avec d'autres organisations le groupe Fossil Free Ulg en 2016 et depuis, un flyer a été distribué à l'attention des étudiants et professeurs, une pétition (signée plus de 1.500 fois à ce jour) a été lancée et des actions au sein de l'université ont été organisées. Au fur et à mesure, la pression a augmenté pour le recteur et, bien que celui-ci ne nous ait jamais répondu, il a finalement pris la bonne décision.

Ce qui a été déterminant dans cette campagne a été le regroupement de plusieurs associations liégeoises et étudiantes (350.org Belgium, Barricade ASBL, La Casa Nicaragua, Comac ULg, EcoloJ ULg, Etudiants Socialistes Liégeoise, Financité, Groupe Ulg Solidaire, INTAL) qui a donné du poids et de la légitimité à notre mouvement. Nos positions et revendications constructives et positives ont sûrement joué un rôle également.

Nos actions ont généré une bonne ambiance entre toutes les personnes du groupe. C'est sûr, faire partie d'un groupe local Greenpeace et participer à des campagnes citoyennes comme celle-ci amène son lot d'amusement ! En plus, quand cela se termine par une bonne nouvelle après des mois de travail, c'est encourageant pour la suite !

Vous avez envie de rejoindre un groupe local Greenpeace ? Rejoignez-nous sur notre plate-forme Greenwire !

Les membres du groupe local de Greenpeace Liège