Aujourd’hui, dans une décision unanime, la Cour suprême du Canada a donné raison à la communauté inuite de Clyde River qui, depuis trois ans, se bat pour protéger ses droits et obtenir l’annulation des essais sismiques dans les eaux de l’Arctique.

Les magistrats de la Cour ont affirmé que l’obligation légale de consulter convenablement la communauté avant de lancer le projet n’a pas été respectée. Ce projet d’exploration pétrolière, réalisée à coups de canon à air comprimé, aurait menacébaleines boréales, narvals, phoques et morses, c’est-à-dire la vie marine dont dépendent les habitants de Clyde River.

Défaite pour les Chippewas

Malheureusement, dans un jugement similaire, la Cour suprême a autorisé le projet de la ligne 9, un oléoduc de sables bitumeux, contesté par la Première Nation Chippewas de la Thames, à Ontario.

Nous poursuivons notre lutte pour les droits des autochtones au Canada et restons solidaires avec les Chippewas de la Thames qui fournissent de courageux efforts dans le but de protéger leurs droits, leurs eaux ainsi que notre cher climat.