Les POPs, une menace pour la vie alpine

Publication - 9 octobre, 2002
Six groupes de polluants organiques persistants différents (POPs) ont été analysés sur des poissons vivant au Lac de Schwarzsee ob Sölden situé à 2799 mètres d'altitude. Ce lac est un des points d'eau les plus élevés d'Europe où vivent encore des poissons. Des paraffines chlorées, phtalates et retardateurs de flamme bromés ont été mesurés dans les poissons (omble chevalier, salvelinus alpinus) qui y ont été pêchés. Des substances organochlorées telles que les biphényls polychlorés (PCB), le toxaphène, et les dioxines et furanes ont également été identifiés.

Download document

Num. pages: 27