400 personnes solidaires des Arctic 30 à Bruxelles

Actualité - 6 octobre, 2013
400 personnes étaient rassemblées ce samedi après-midi Place de la Liberté à Bruxelles pour témoigner de leur solidarité à l’égard des 28 militants de Greenpeace International et des deux journalistes indépendants détenus en Russie. Greenpeace Belgique a également annoncé qu’une résolution d’urgence serait soumise la semaine prochaine à la Chambre des Représentants.

Isabelle Durant (Ecolo), Kristof Calvo (Groen), Karine Lalieux (PS), Dirk Van der Maelen (SP.A), Olivier Deleuze (Ecolo), Thérèse Snoy (Ecolo) ou encore Jef Van Damme (SP.A) étaient fidèles au rendez-vous de la journée de solidarité, organisée ce samedi après-midi Place de la Liberté à Bruxelles. Un événement hébergé par plus de 140 villes et 47 pays dans le monde, pour soutenir les « Arctic 30 », détenus et accusés de piraterie en Russie après qu'ils aient mené une action pacifique à l'encontre d'une plateforme pétrolière de Gazprom en Arctique russe. Les 28 militants de Greenpeace International et les deux journalistes indépendants étaient à bord de l'Arctic Sunrise lorsque celui-ci a été illégalement arraisonné par les garde-côtes russes le 19 septembre dernier.

 

400 personnes ont rejoint, ce samedi après-midi, la Place de la Liberté à Bruxelles, pour témoigner leur solidarité, que ce soit par l'entremise d'une carte postale adressée aux « Arctic 30 » ou d'une photo accompagnée d'un message pacifique. Divers intervenants, issus du monde politique, de la société civile (WWF, Amnesty International, La Ligue des Droits de l'Homme, Nature et Progrès) ou encore artistique, se sont également mobilisés, marquant leur soutien en chanson (Stef Kamil Carlens de Zita Swoon) ou à travers un discours. L'acteur Jérémie Renier était également parmi la foule rassemblée Place de la Liberté.

 

« Nous avons constaté, cet après-midi, que le principe de protestation pacifique et la liberté d'expression pouvaient mobiliser beaucoup de personnes. Ils ont répondu présent au rendez-vous car ils estiment que ces principes sont importants et qu'ils ne peuvent pas être bafoués », commente Michel Genet, directeur général de Greenpeace Belgique.

Une résolution d'urgence soumise à la Chambre des Représentants

Greenpeace Belgique a par ailleurs annoncé qu'une résolution d'urgence serait soumise à la Chambre des Représentants au début de la semaine prochaine. Dirk Van der Maelen (SP.A), Kristof Calvo (Groen), Karine Lalieux (PS), Olivier Deleuze (Ecolo), Isabelle Durant (Ecolo), Thérèse Snoy (Ecolo) et Daphné Dumery (N-VA) ont déjà confirmé leur volonté d'appuyer la proposition de Greenpeace Belgique. « A travers cette résolution, plusieurs députés expriment leur inquiétude quant à la situation de l'Arctic Sunrise et de son équipage en Russie », explique Michel Genet, directeur général de Greenpeace Belgique. « Le 15 octobre, le Ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders rencontrera son collègue russe. Une opportunité idéale pour les députés, qui demandent qu'avec cette résolution, le dossier de l'Arctic Sunrise et de son équipage soit mis sur la table. »