Des militants occupent une plate-forme au large de la Russie

(Mise à jour)

Poster un commentaire
Actualité - 24 août, 2012
Des militants se sont hissés sur la plate-forme pétrolière Prirazlomnaya, dans la mer de Pechora, au large de la Russie. Parmi eux, le directeur de Greenpeace International, Kumi Naidoo.

Mise à jour : après 15 heures, les militants ont dû interrompre l'action du fait que les travailleurs de Gazprom ne cessaient de les asperger copieusement avec de l'eau glaciale, le froid devenant trop intense. 

 Des militants occupent une plate-forme pétrolière au large de la Russie

Les militants ont quitté l’Arctic Sunrise à bord de zodiacs aux alentours de 8 h heure belge.  Ils ont escaladé la plate-forme de forage pour protester contre les plans de Gazprom, le géant énergétique russe qui exploite l’infrastructure.

Il s’agit de la seconde action au pôle Nord à laquelle participe Kumi Naidoo avec l’intention d’empêcher l’extraction de pétrole dans une zone aussi reculée.

Kumi Naidoo : « Nous occupons cette plate-forme pétrolière rouillée, parce qu’au même titre que les 1, 4 million de signataires de notre pétition, nous estimons que le pôle Nord doit être protégé. Ces citoyens du monde ne sont pas les seuls à s’insurger. La semaine dernière, les représentants de plusieurs peuples autochtones russes ont co-signé une déclaration cristallisant leur opposition à l’exploitation pétrolière offshore aussi proche des territoires qui sont traditionnellement les leurs. »

« Ici, c’est comme en Alaska où Shell mène des opérations similaires. Des fuites d’hydrocarbures finiront par arriver. Ce n’est qu’une question de temps. Le seul moyen d’éviter une catastrophe pétrolière dans ce type de zone, c’est d’instaurer une interdiction permanente de l’exploitation pétrolière au pôle Nord. »

Implication de DEME

L'histoire a aussi un volet belge. La firme belge DEME, spécialisée dans les travaux de dragage en mer, a été impliquée dans la construction de la plate-forme contestée via sa filiale Tideway. 

Les dernières infos en direct :

Les équipes de Greenpeace restent sur le terrain, pour témoigner, agir et mobiliser.
Suivez les, soutenez les, ils ont besoin de vous.

 

Lire ou relire : Deux bateaux, une mission : sauver l’Arctique

Au delà de la terrible menace environnementale, les forages pétroliers en Arctique menacent un écosystème fragile, précieux, nécessaire à notre équilibre à tous. Ils touchent durement les populations locales, qui voient ou craignent de voir leur mode de vie bouleversé.

De l’océan dépendent des cultures, des modes de vie, des quotidiens … Bâties en totale harmonie avec la nature, ces cultures sont aujourd’hui terriblement altérées par les forages.
Lire ou relire : Glace noire. Déversement de pétrole en Russie: une crise sans fin.

L’Arctique a besoin de vous.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).