De nouvelles menaces pèsent sur l’Arctique : nous repartons au front !

Actualité - 2 juillet, 2013
L’été arrive. Et l’Arctique est une fois de plus la cible d’attaques des compagnies pétrolières.

En une seule année, nous avons constaté à quel point le forage en Arctique est une entreprise téméraire. Shell, l’une des compagnies pétrolières les plus grandes et les plus puissantes du monde y a mené la charge, une série d’incident l’obligeant d’ailleurs à renoncer à l’Alaska.

Shell n’a pas abandonné, loin de là

Au contraire, la compagnie pétrolière a signé un accord avec Gazprom et le président russe Vladimir Poutine qui a ouvert les portes de l’Arctique Russe à Shell. L’Arctique russe, là où la corruption est monnaie courante et où les compagnies pétrolières voient leurs activités largement non réglementées.

L’Arctique russe est en passe de devenir un nouveau champ de bataille, où la lutte pour sauver l’Arctique doit être menée. Les dangers de l’exploitation pétrolière en Arctique sont immenses. Une marée noire dans cet environnement fragile serait un désastre : températures glaciales, conditions climatiques extrêmes et éloignement géographique constituent de sérieux obstacles aux interventions de dépollution. Au mépris des populations autochtones qui y vivent et de leur environnement.

Regardez notre film Save the Arctic!

L’Arctique est en première ligne du dérèglement climatique : l’augmentation des températures y est deux fois plus rapide qu’ailleurs. La fonte des glaces qui en résulte fait de l’Arctique la cible des industriels qui convoitent son sous-sol riche en pétrole, l’une des énergies les plus polluantes et responsable des dérèglements climatiques… Un cercle vicieux qui doit être brisé !

En seulement 12 mois, le mouvement pour sauver l’Arctique a rassemblé plus de trois millions de personnes

Nous commençons à être entendus dans les couloirs du pouvoir. Nous savons que nous faisons face aux pays et aux industriels les plus puissants du monde. Mais nous avons quelque chose qu’ils n’ont pas : cette volonté d’agir pour l’avenir qui transcende toutes les frontières et nous rend plus forts que toutes les armées ou les pétrodollars.

Notre message est clair : la paix dans le monde et le respect de la planète dépendent de la préservation de l’Arctique.

Nous pouvons gagner cette bataille. Tracer une ligne une ligne dans la glace et faire comprendre à Shell, à Gazprom, et aux autres qu’ils ne doivent pas la dépasser. Rejoignez les défenseurs de l’Arctique, soyez un chainon de cette ligne : l’Arctique a besoin de nous. L’Arctique a besoin de vous.