Des voitures plus sobres, c'est possible sans attendre !

Poster un commentaire
Actualité - 10 décembre, 2012
La fin de l'année approche et l'heure des bilans a sonné... Transport & Environment vient de lancer sa mise à jour annuelle du classement des constructeurs automobiles établi sur base des émissions de CO2.

Cette mise à jour est instructive à plus d'un titre. Elle confirme la mauvaise volonté de certains constructeurs automobiles qui renâclent toujours à l'idée de rendre leurs véhicules plus sobres et donc, plus respectueux du climat.

Objectif UE 2020 : atteignable !

Cette mauvaise volonté est d'autant plus flagrante qu'un mouvement dans le bon sens s'observe. Le rapport de T&E propose en effet un classement des constructeurs automobiles sur base de leurs émissions de CO2 et détaille les progrès accomplis en matière de réduction de CO2. Tous constructeurs confondus, le parc automobile est aujourd'hui 3,3% plus efficace. Fiat arrive en tête du classement 2011, suivi de près par Toyota et Peugeot-Citroën. C'est également Fiat qui a progressé le plus entre 2010 et 2011.

Si de tels progrès pouvaient être reconduits tous les ans, les fabricants de voitures n'auraient aucun mal à atteindre l'objectif qui leur a été imposé pour 2015. Et par conséquent, l'objectif de 95gr CO2/km à atteindre en 2020 serait également plus que réalisable. Pourquoi, dans ces conditions, est-il autant contesté ?

Mettre VW et BMW au pas

Atteindre ce seuil d'émissions serait relativement facile même pour VW et BMW... Ces deux constructeurs allemands orchestrent pourtant un lobby des plus conservateurs pour affaiblir les ambitions européennes et tentent par toutes sortes de tours de passe passe d'aboutir à une législation qui leur convienne en tous points ! Et tant pis pour le climat ! En vérité, certains constructeurs continuent à voir la perspective (en l'occurence 2025) d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre des voitures jusqu'à 60gr CO2/km plutôt d'un mauvais œil. C'est pourtant l'objectif à atteindre si l'on veut favoriser les innovations et sortir de notre dépendance face aux énergies fossiles. Pour attendre cet objectif, il faut baliser le terrain et prévoir des objectifs intermédiaires ambitieux.

Projet climaticide

Le classement Transport & Environment démontre que nos voitures peuvent d'ores et déjà être sobres. Cette sobriété est essentielle mais elle n'est qu'une des pistes à suivre pour marquer des points dans la lutte contre le réchauffement planétaire. Il est parallèlement indispensable d'agir pour réduire le nombre de kilomètres parcourus.

Dans cette perspective, un projet comme le méga élargissement du ring de Bruxelles patronné par la Région flamande a tout d'un projet climaticide. De nombreuses études attestent l'effet d'appel de nouvelles infrastructures sur le trafic...

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).