Detox : Levi's s'engage à son tour !

Poster un commentaire
Actualité - 13 décembre, 2012
Levi Strauss & Co. s'est engagé aujourd'hui à éliminer les substances toxiques de ses vêtements. Pourquoi ? Parce que vous le lui avez demandé, tout comme des centaines de milliers d'autres personnes à travers le monde.

Detox : Levi's s'engage

La principale marque de jeans au monde rejoint aujourd'hui 10 autres marques de vêtements qui ont déjà pris des engagements solides pour éliminer les substances toxiques de leur chaîne de production. Parmi eux, Zara, la plus grande chaîne de vêtements au monde.
L'engagement de Levi's intervient huit jours seulement après le lancement, au Mexique, de notre rapport « Toxic Threads : Under Wraps ». Nos équipes ont également recueilli le témoignage d'une famille qui se bat pour que les usines près de chez elle, toujours au Mexique, soient tenues pour responsables de la pollution qu'elles occasionnent. Parmi ces usines figuraient notamment des fournisseurs de marques comme Levi's.
Levi's se comporte enfin comme le leader qu'elle entend être. Les marques qui refusent toujours d'assumer leurs responsabilités pour la pollution qu'elles occasionnent tout au long de leur chaîne de production sont de plus en plus dans le collimateur. Parmi elles, des grandes marques comme Calvin Klein, GAP et Victoria's Secret.


Changement de cap

campagne detox, levi'sL'engagement de Levi's sera tout bénéfice pour l'environnement. Il prouve aussi que la mobilisation est une arme redoutable. Levi's commencera par demander à ses principaux fournisseurs (tous propriétaires de plusieurs usines textiles) en Chine, au Mexique et ailleurs dans le Sud, de rendre publique, d'ici fin juin 2013, toute donnée relative à la pollution. Ce qui signifie que ceux vivant à proximité de ces usines bénéficieront, enfin, d'un droit à l'information quant aux rejets dans leur environnement local. Un droit de base qui, jusqu'à présent, leur a été refusé...
Levi's s'attellera par ailleurs à remplacer les substances toxiques par des alternatives non nocives. Il s'agit là d'un réel changement de cap par rapport à sa position initiale, qui consistait à gérer les substances dangereuses plutôt qu'à les éliminer.
De plus, la compagnie adopte le principe de précaution, une démarche cruciale pour tenter de réorienter l'ensemble de l'industrie vers l'utilisation de substances chimiques non nocives.


Effet boule de neige... grâce à vous !

Depuis novembre, plus de 400.000 personnes ont rejoint notre campagne Detox. Toutes réclament une mode exempte de substances toxiques et des rivières et cours d'eau propres. Qu'ils soient inconditionnels de la mode, activistes, créateurs ou blogueurs, ils ont entrepris des actions sur Twitter et Facebook et diffusé notre action  auprès de plusieurs millions d'amis et de fans. Avec succès !

Ces dernières semaines, c'est d'abord Zara qui a pris l'engagement de « détoxifier » sa mode. Mango et Esprit ont suivi, après que des milliers de personnes à travers le monde aient fait entendre leurs voix. Levi's a fini par s'engager à son tour, suite à une réelle vague de mobilisation publique :  en huit jours à peine, des centaines de milliers de personnes ont sommé la marque de ne pas se contenter de paroles mais de passer à l'action. Des militants et des volontaires dans plus de 20 pays sont descendus dans la rue pour alerter directement les clients de la marque et pour informer les employés dans les magasins. Tous ces messages ont ensuite été relayés vers le siège social de Levi's. 

Cette nouvelle vague de réactions a une nouvelle fois prouvé toute son efficacité. Malgré l'engagement de 11 marques clés à assainir leur chaîne de production, les usines textiles continuent de rejeter leurs eaux usées dans les rivières. Il est essentiel que d'autres marques reconnaissent le problème et réagissent pour faire face à l'urgence de la situation.


Contribuez à notre prochaine victoire


Aidez-nous à diffuser notre nouvelle vidéo.

Des marques comme Calvin Klein, GAP et Victoria's Secret suivent les médias sociaux autant que les médias traditionnels. Chaque fois que vous aimez, partagez ou commentez une info - ou lorsque vous faites la promotion de cette vidéo - vous augmentez la pression sur ces entreprises pour qu'elles modifient leur comportement : elles doivent cesser d'empoisonner les rivières dans les pays où leurs produits sont fabriqués ; elles doivent arrêter aussi de disséminer ces substances dangereuses dans le monde entier, via les vêtements qu'elles commercialisent.

Un monde non toxique est possible. Ensemble, nous pouvons changer la donne.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).