Industrie et société civile appellent à 100% de renouvelables en Europe

Poster un commentaire
Actualité - 17 avril, 2012
La réponse aux défis économiques, énergétiques et environnementaux actuels ? Une économie européenne à la pointe, reposant sur un système énergétique propre et efficace ! C'est ce que met en avant une large coalition d'entreprises de l'énergie, de l’ingénierie et de la haute technologie, de nombreux acteurs de la société civile, ainsi que des représentants politiques et des pouvoirs locaux.

Plus de 300 signataires, incluant Schneider Electric, Rockwool et Vestas, en appellent aux leaders européens pour une véritable transition vers un système énergétique durable en 2050. Ils veulent le renforcement de l'efficacité énergétique et des investissements permettant d'exploiter pleinement le potentiel des énergies renouvelables. Les signataires mettent également l'accent sur le développement d'incitants efficaces pour le remplacement du réseau électrique vieillissant par un réseau intelligent qui connecte les différentes régions européennes (super smart grid). Il y a toujours du vent ou du soleil quelque part en Europe !

Frauke Thies, de l'unité politique de Greenpeace, remet la déclaration 100% d'énergie renouvelable à Martin Lidegaard, ministre danois pour le climat, l'énergie et les bâtiments. Le Danemark préside actuellement le Conseil de l'Union européenne.

En Belgique, plusieurs dizaines de signataires ont répondu à l'appel, parmi lesquels des fournisseurs d'énergie verte, des coopératives citoyennes, des ONG et la ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Citons aussi quelques entreprises comme Belwind et Aspiravi qui investissent dans l'éolien en Mer du Nord, ou encore Ecover. Les fédérations des producteurs d'énergie renouvelable ODE et EDORA ont aussi répondu à l'appel.

L'appel suit de près la feuille de route European 2050 energy roadmap, publiée par la Commission européenne en décembre, qui démontre qu'un système énergétique basé quasi exclusivement sur les renouvelables et l'efficacité énergétique, ne coûterait pas plus qu'un système basé sur le nucléaire et les énergies fossiles. L'étude montre également qu'un système d'énergie propre pourrait épargner aux consommateurs européens des milliards en importation de combustible fossile. Le développement massif des renouvelables et de l'efficacité énergétique apporterait par ailleurs des centaines de milliers d'emplois à haute valeur ajoutée.

Armée de la Déclaration 100% d'énergie renouvelable en Europe en 2050, du scénario Energy [R]evolution et de l'étude Battle of the Grids, Greenpeace prône auprès des différents Etats membres et auprès du Secrétaire d'Etat à l'Energie Melchior Wathelet la fixation de nouveaux objectifs d'énergie renouvelable pour 2030.

Pour en savoir plus, lisez notre communiqué de presse (en anglais).





Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).