Le directeur de Greenpeace International à l'assaut d'une plate-forme pétrolière

1 commentaire
Actualité - 20 juin, 2011
Ce que Kumi Naidoo a récemment réalisé est tout bonnement saisissant. Il s'est hissé à bord de la plate-forme pétrolière la plus controversée du moment. Pourquoi mener cette action au large du Groenland ? Pour réclamer un plan d'urgence à Cairn Energy... En cas de marée noire, il faudrait être préparé à l'irréparable.

Kumi s'est hissé à bord de la plate-forme pétrolière la plus controversée du moment.

Kumi Naidoo a bravé les eaux glacées du canon à eau lorsqu'il a escaladé la plate-forme Leiv Eiriksson en dépit de l'interdit lancé par un juge des Pays-Bas. Il a demandé l'arrêt immédiat de la prospection pétrolière et exigé une copie du plan préparé par Cairn Energy pour faire face à un pépin dans cette zone reculée de la planète. 50.000 personnes ont formulé la même revendication par email et l'ont adressée à la compagnie pétrolière.

Aberration

Kumi Naidoo a été arrêté mais le contact avec l'Esperanza n'était pas perdu à ce moment-là : "les forages pétroliers en Arctique comptent parmi les plus grandes aberrations environnementales d'aujourd'hui. Nous sommes menacés par la fonte des glaces. C'est tout simplement de la folie que des compagnies pétrolières profitent de cette situation pour entamer une course à l'or noir. Il est temps de sortir de notre dépendance au pétrole. C'est pourquoi je suis ici, a-t-il encore déclaré."

Kumi Naidoo se trouve actuellement toujours dans une prison au Groenland.

Greggi dit:

On veut le lien menant à la pétition !!

Posté 8 juillet, 2011 à 16:06 Signaler un abus Reply

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).