Parlement européen solidaire avec les Arctic 30

1 commentaire
Actualité - 30 octobre, 2013
Le Parlement européen s'est penché sur l'affaire des 28 militants de Greenpeace et des deux journalistes indépendants arrêtés en Russie, mercredi après-midi à Strasbourg en présence de la Commission et du Conseil. Pour rappel, les autorités russes ont saisi l'Arctic Sunrise, un des navires de Greenpeace, le 19 septembre, suite à une action pacifique des militants contre une plateforme pétrolière de Gazprom. Celle-ci menait des opérations de forage en mer de Barents dans l'Arctique.

Alors que le débat était en cours, les autorités russes ont annoncé qu'elles remplaceraient les accusations de piraterie contre les militants et les journalistes par des accusations d'hooliganisme, pour lesquelles la période de détention est plus courte. Ces accusations sont néanmoins "disproportionnées" selon les députés. Ils soulignent qu'elles pourraient être considérées comme une menace à la démocratie ainsi qu'à la liberté d'expression et de manifester.

Les députés ont appelé le Conseil et la Commission à prendre des mesures pour garantir la libération des détenus. La procédure d'arbitrage lancée par les Pays-Bas pour faire appliquer la Convention des Nations unies sur le droit de la mer a été saluée.

Pour plus d'information, voir le communiqué officiel.

(Non-inscrit ) XavierHOUIN dit:

Bonjour,
Et depuis quid ?
Belle journée
Xavier HOUIN

Posté 14 novembre, 2013 à 8:19 Signaler un abus Reply

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).