Les beaux slogans de VW deviendront-ils un jour réalité ?

Poster un commentaire
Actualité - 23 avril, 2012
Volkswagen ne s’est pas encore débarrassée de nous. Greenpeace était même présente lors de son assemblée générale annuelle à Hambourg. Il est temps que le plus grand constructeur automobile d’Europe joigne le geste à la parole et prenne des initiatives dans la lutte contre les changements climatiques.

Nos activistes ont déroulé une grande banderole sur la façade du centre de congrès où avait lieu l’assemblée générale. Contrairement à ce que laissent croire ses publicités, Volkswagen refuse toujours de se fixer d’ambitieux objectifs pour réduire les émissions de CO2  de ses véhicules. Même dans son rapport de durabilité publié le même jour, cette question n’est pratiquement pas abordée.


Un garde (en rouge) découpe notre banderole.


Ours polaires

En juin de l’année dernière, Greenpeace a utilisé une parodie d'un spot télévisé mondialement célèbre de Volkswagen pour lancer sa campagne internationale contre le constructeur allemand d’automobiles. D’autres actions ont encore suivi, notamment en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne, et même à Ibiza. Nous étions même présents lors du Salon de l’auto de Bruxelles, accompagnés d'une délégation d’ours polaires. 

Plus d’un demi-million de Jedi qui se sont rassemblés derrière notre campagne souhaitent que Volkswagen cesse son lobbying contre les objectifs européens plus stricts en matière d’émissions de CO2. Si VW est vraiment le constructeur automobile vert qu’il prétend être, il doit pouvoir réduire les émissions moyennes de ses véhicules à 80 grammes de CO2 par km d’ici 2020. Cette norme est non seulement réalisable sur le plan technique, mais aussi nécessaire à la lutte contre le changement climatique. 

Greenpeace demande que Volkswagen se fixe publiquement des objectifs ambitieux d’ici 2020 au lieu de freiner derrière les écrans.

Contre-manifestation

Greenpeace ne possède pas le monopole de la manifestation. Depuis le Salon de l’auto de Francfort en septembre, Volkswagen est préparé à nos actions. Avant l’assemblée générale, la marque VW avait fait elle-même appel à des activistes et avait loué un avion avec une bannière pour contrer le message de Greenpeace avec des slogans tels que « Le bleu est le nouveau vert » et « VW, n°1 dans la lutte contre le changement climatique ».

De beaux slogans, qui, espérons-le, deviendront bientôt réalité.

Suivez notre campagne.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).