Les ministres de l’Environnement ne doivent pas dire Amen à l’Allemagne

1 commentaire
Actualité - 18 juin, 2013
Greenpeace a profité d’une rencontre des ministres européens de l’Environnement au Luxembourg pour leur rappeler l’importance d’une législation européenne ambitieuse en matière de CO2 des voitures. Il faut pour cela qu’ils se libèrent du joug allemand.

Les militants de Greenpeace ont déployé une banderole sur laquelle on distinguait le ministre allemand de l’Environnement, Peter Altmaier biberonnant une BMW (4 X 4) et suppliant ses collègues européens de l’aider à nourrir des véhicules gloutons. Pour appuyer leur message, des flyers ont été distribués aux diplomates et ministres en route pour la réunion.

Prochaine étape à Bruxelles

Cette action précède la réunion du 19 juin à Bruxelles au cours de laquelle les ministres européens se prononceront dans le débat autour du CO2 des voitures. Ce point de vue sera alors défendu pendant les négociations avec la Commission européenne et le Parlement. Le gouvernement allemand tente de colmater quelques brèches dans la législation en cours d’élaboration et ce, afin de permettre aux constructeurs automobiles allemands de limiter leurs efforts en vue d’une réduction drastique des émissions.

Il est impératif de contrer ces tentatives car le climat et les consommateurs ont tout à y gagner. Pour cela, il est essentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre des nouvelles voitures de 136 gr C02/km (moyenne actuelle) à 60 gr CO2/km à l’horizon 2025. La réduction des gaz à effet de serre est liée à la consommation des voitures et donc au coût pour le consommateur.

A la Belgique d'agir

Une législation pouvant être facilement contournée – notamment via des super crédits - ne permettrait pas d’atteindre cet objectif d’autant plus nécessaire que le secteur Transport est toujours le seul secteur qui voit ses émissions de CO2 augmenter. La Belgique doit bien sûr mettre tout en œuvre pour qu’une telle législation voie le jour.

(Non-inscrit ) digi dit:

Hello Greenpeace,
Comment osez-vous critiquer un politicien avec une BMW quand on sait que votre président international roule en Mercedes?...

Posté 27 juin, 2013 à 15:13 Signaler un abus Répondre

Lire la suite Read less

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).