Les réacteurs vieillissent… Place aux renouvelables !

Action à tihange contre le prolongement de la durée de vie des centrales

Poster un commentaire
Actualité - 5 mars, 2014
Les réacteurs nucléaires européens vieillissent. En Belgique, plusieurs d’entre eux continuent d’être exploités alors qu’ils ont dépassé leur durée de vie initiale. Ce vieillissement augmente le risque nucléaire et bloque la transition vers les énergies renouvelables. Une action de protestation pacifique a lieu en ce moment à la centrale nucléaire de Tihange.

 >> Regardez d'autres photos de l'action sur Facebook <<

Copyright: Greenpeace/Nick Hannes

 

Une nouvelle étude le prouve : l’Europe s’expose à une nouvelle ère du risque nucléaire. L’âge moyen des réacteurs sur notre continent est de 29 ans alors que la durée de vie d’un réacteur, selon sa conception, varie de 30 à 40 ans. En Belgique, les réacteurs de Doel 1, Doel 2 et Tihange 1 continuent d’être exploités alors qu’ils ont dépassé de pratiquement 10 ans leur durée de vie initiale (30 ans).

Jan Vande Putte est expert nucléaire pour Greenpeace Belgique : « en réclamant cette prolongation, les grandes compagnies électriques européennes visent un maximum de profit. Mais agir ainsi, c’est exposer le citoyen à des risques toujours plus grands et c’est aussi bloquer la transition vers les énergies renouvelables. »

Les 20 et 21 mars, le Conseil européen se réunit à Bruxelles pour évoquer les mesures à adopter en matière d’énergie notamment. Jan Vande Putte : « nos politiques doivent profiter de l’occasion pour prendre des mesures contraignantes destinées à sortir l’Europe de l’ère du risque nucléaire. Il faut porter à 45% au moins la part des énergies renouvelables en Europe d’ici 2030. »

Et en Belgique ?

En Belgique comme ailleurs en Europe, Greenpeace demande que les réacteurs dont la durée d’exploitation a dépassé la durée de vie initiale soient immédiatement mis à l’arrêt. Tihange 1 par exemple a été conçu pour durer 30 ans. Au moment de sa fermeture prévue aujourd’hui en 2025, il aura atteint 50 ans de service… C’est irresponsable et dangereux !

Consultez le rapport (en Anglais) “Lifetime extension of ageing nuclear power plants: Entering a new era of risk” commandé par Greenpeace ici et consultez le résumé (en Français) du rapport commandé par Greenpeace ici.

Copyright: Greenpeace/Philip Wilson

 

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).