Les substances toxiques de nos vêtements finissent dans l'eau

Actualité - 22 mars, 2012
Les grandes marques de vêtements font de nous des pollueurs, à notre insu. C'est ce qui ressort d'enquêtes auprès de noms tels que Abercrombie & Fitch, Ralph Lauren et G-Star. La pollution est la plus importante en Asie, où les vêtements sont fabriqués mais chez nous, les substances toxiques contenues dans les vêtements finissent dans l'eau après un simple passage en machine




Dans un rapport précédent, nous avions démontré la présence d'éthoxylate de nonylphénol (NPE) dans deux tiers des 52 articles testés (de marques comme H&M et Nike). De nouvelles études ont montré que cette substance toxique finit dans l'eau lors d'un simple passage en machine du vêtement. Elle se dégrade pour devenir un perturbateur hormonal et finit par se retrouver dans notre eau potable.

Detox

Notre campagne Detox passe à la vitesse supérieure. Suite à la diffusion de notre premier rapport l'été dernier, des marques comme Nike, Adidas, Puma et H&M ont promis de retirer des substances toxiques comme le NPE de leur processus de production.

Aujourd'hui, nous mettons au défi l'ensemble de l’industrie textile pour qu'elle produise proprement. Le monde de la mode est connu pour innover, saison après saison. Il est grand temps qu'il use de ce talent pour retirer les substances toxiques des vêtements.