Levi’s: 501.000 raisons de jouer la carte de la Detox!

Poster un commentaire
Actualité - 5 décembre, 2012
« Nous sommes préoccupés par le sort de la planète et par la manière dont nos produits sont fabriqués tout comme par la gestion de cette entreprise. Les consommateurs et les employeurs n’en attendent pas moins de nous et la planète en a besoin. »

De belles paroles prononcées par Chip Bergh, le directeur général de Levi Strauss and Co.

En vérité, il y a un lien direct entre les jeans de la marque et le rejet de substances chimiques dangereuses dans les rivières et cours d’eau mexicains. Dans notre dernier rapport : “Toxic Threads: Under Wraps” se trouvent les résultats de tests effectués sur des échantillons d’eau prélevée à proximité des tuyaux de déversement de deux grosses usines textiles au Mexique. Des substances chimiques y ont été décelées. Parmi celles-ci du nonylphénol qui entre dans la composition des textiles et dont l’usage est interdit dans de nombreux pays.



Lavamex est l’une de ces deux usines. Son activité principale - et quasi exclusive - est la production de denim. Les tissus y sont teints et lavés. Cette usine est aussi identifiée comme source notoire de pollution. On y déverse en permanence des litres et des litres d’eau bleutée… Une fois déversée, cette eau passe par une station d’épuration mais beaucoup de substances chimiques résistent parfaitement à cette étape. Comment est-il dès lors possible qu’une entreprise comme Levi’s qui se profile publiquement pour l’environnement puisse être ainsi impliquée dans une pollution aussi flagrante ?

Cadre législatif laxiste

Au Mexique, l’industrie et le gouvernement considèrent les déversements de substances chimiques comme des informations confidentielles. La législation actuelle ne prévoit pas de tenir la population informée. C’est tout bonnement cauchemardesque d’essayer d’y avoir accès. Et bien sûr, pendant ce temps-là, la pollution continue...

La santé en jeu

En analysant les jeans de marque Levi’s, nous avons trouvé des substances chimiques toxiques. Leur présence a été attestée dans 7 échantillons sur 10. Une fois dans l’environnement, ces substances se dégradent. Cette dégradation peut déboucher sur la production de substances perturbatrices du système hormonal. Certaines de ces substances préoccupantes ont été localisées à proximité des tuyaux d’évacuation à Mexico. 

Levi’s n’est bien évidemment pas la seule marque qui laisse pareilles traces derrière elle. Guess, Tommy Hilfiger et Calvin Klein se sont récemment approvisionnés dans les usines de Mexico. Ces enseignes ont bien entendu aussi déclaré que l’environnement est au cœur de leurs préoccupations… Elles ont à présent l’occasion de joindre le geste à la parole !

A Levi’s de jouer la carte de la Detox

Partout dans le monde, des consommateurs engagés, des fans de mode exigent des vêtements réellement propres c’est-à-dire qui ne sont pas produits au détriment de l’environnement. Les grandes marques de prêt-à-porter ont le pouvoir de collaborer avec leurs fournisseurs pour notamment l'instauration d'un cahier de charges stipulant quelles substances chimiques ils peuvent utiliser. Et ce, afin d’éviter le rejet dans l’environnement de substances chimiques préoccupantes et dans le but d’assainir l’ensemble de leur chaîne de production. C’est maintenant au tour de Levi’s de jouer la carte de la Detox.

Vous avez changé Zara, changez Levi’s

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à changer Zara, le leader mondial du secteur. Ce 4 décembre, Mango a également confirmé son engagement envers une mode non toxique. Le plus grand fabricant de jeans au monde doit à présent mettre tout en œuvre pour « détoxifier » sa production. Pour commencer, il doit imposer plus de transparence à ces fournisseurs. Des informations quant à la teneur de leurs eaux usées doivent être rendues publiques.

Nous espérons vivement trouver 501.000 personnes pour que Levi’s mette sur pied une politique ambitieuse menant à une mode non toxique.

Rejoignez la campagne et persuadez Levi’s de tourner le dos aux substances toxiques

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).