Première initiative citoyenne européenne remise à la Commission

Actualité - 9 décembre, 2010
Ce matin, Greenpeace et Avaaz, mouvement citoyen encourageant l'activisme, ont remis à John Dalli, commissaire européen chargé de la Santé, la toute première initiative citoyenne européenne.

Le Commissaire Dalli devant le Berlaymont.

Le droit d'initiative a été créé pour les citoyens en décembre 2009 par le Traité de Lisbonne. Il permet à un million de citoyens d'un nombre significatif d'Etats membres, de demander à la Commission de modifier une loi européenne.

Greenpeace et Avaaz ont récolté des signatures des 27 Etats membres. La pétition demande à la Commission de cesser d'autoriser les organismes génétiquement modifiés (OGM) tant qu'un organe indépendant, éthique et scientifique n'est pas mis en place pour estimer leur impact.

Le signal est clair : les Européens veulent une alimentation saine et une agriculture durable mais l'UE n'est toujours pas en état de garantir cela.

Oeuvre géante en 3D

La pétition a été lancée après l'approbation, en mars 2010, par la Commission d'une pomme de terre transgénique résistante à un antibiotique. Cette autorisation avait alors été délivrée sans tenir compte d'importantes réticences scientifiques et de l'opposition massive de la population.

Pour symboliser la remise de la pétition, Avaaz et Greenpeace avaient invité le Commissaire John Dalli « à inspecter » un champ réalisé en 3D par l'artiste de renommée internationale Kurt Wenner. L'oeuvre a été réalisée ce matin devant le bâtiment du Berlaymont.

Oeuvre en 3D de l'artiste Kurt Wenner.