Ring de Bruxelles : toujours pas sur la voie franche de l'alternative

Poster un commentaire
Actualité - 30 janvier, 2012
Le strategisch milieueffectenrapport (MER) – soit le rapport d'incidence environnemental – a été rendu public le 26 janvier dernier. Pour Greenpeace, ce document entretient la confusion qui règne autour de ce méga projet. Il ne remet par exemple pas en question l'augmentation prévisible de la circulation suite à entre autres l'implantation du shopping center U Place à Machelen, une localité du Nord de Bruxelles.

Ring de bruxellesLa publication de ce document constitue une étape importante dans la saga de l'élargissement du Ring de Bruxelles auquel Greenpeace est opposée. Mais cette publication n'a rien d'un pas en avant. Le problème central du dossier est l'impact réel de l'élargissement sur la résorption des files. Réduire le trafic en augmentant la capacité routière n'est pas gagné d'avance. En termes de mobilité, des alternatives sont possibles et bien plus efficaces: diversification des modes de transport, actions via la fiscalité des voitures, investissements dans des infrastructures (légères) destinées aux cyclistes, etc.

Dans le document qui vient d'être publié, des pistes alternatives ont été intégrées au scénario de l'élargissement du ring, faussant ainsi l'impact de l'élargissement et minimisant les avantages d'un choix franc et massif pour les alternatives (c'est-à-dire sans ajout de bandes de circulation).

Pour Joeri Thijs, responsable du dossier Transport pour Greenpeace Belgique : « c'est une nouvelle tentative de la Région flamande de persuader le public que son projet évitera la congestion automobile autour et dans Bruxelles. Une vraie solution serait de refuser l'implantation de projets comme U Place. Les centres commerciaux doivent être implantés auprès de points d'accès pour les transports en commun. »

La plate-forme Modal Shift se chargera avec Greenpeace de lire attentivement le volumineux rapport d'incidence et exigera de clarifier le débat. Des aspects humains comme la santé, le bruit doivent également être sérieusement pris en compte et pas de manière détournée et in fine biaisée comme c'est le cas dans le MER actuel. Nous permettre de nous déplacer selon différents modes (transports en commun, vélo, train et enfin voiture) offre sur ce plan des perspectives bien plus intéressantes que l'élargissement sec du ring de Bruxelles.

Lien vers le MER : http://www.start-projecten.be/images/pdf/0073_rap_05a_SMER_20120112_FINAAL.pdf

Lien vers alternatives : http://www.greenpeace.org/belgium/Global/belgium/binaries/2010/12/encore_des_travaux_inutiles.pdf

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).