Greenpeace classe Fukushima au niveau 7 de l'échelle INES

1 commentaire
Actualité - 27 mars, 2011
Le bureau allemand de Greenpeace a préparé un rapport, rédigé par un spécialiste en sécurité nucléaire, le Dr Helmut Hirsch qui établit qu'en raison des quantités de radioactivité libérée, l'accident de Fukushima relève du niveau 7 sur l'échelle INES comme Tchernobyl en 1986. Cette publication coïncide avec l'annonce de fuites d'eau radioactive au niveau du réacteur 3 de Fukushima.

Le rapport du professeur Hirsch se base sur les données publiées par l' IRSN (institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire) et le ZAMG, l'institut de météorologie et de géodynamique autrichien. La quantité totale des isotopes iode-131 et Césium-137 libérés entre le 11 et le 23 mars est tellement élevée que l'accident de Fukushima se place au niveau 7 de l'échelle INES (International nuclear event scale).

« Ce qui se passe à Fukushima est aussi sérieux qu'à Tchernobyl. Il est crucial que les autorités japonaises, l'industrie nucléaire et l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) cessent de minimiser la menace que représente la contamination radioactive et fournissent au contraire des informations claires et honnêtes en ce qui concerne la santé publique et ce, afin de protéger la population, explique Rianne Teule, spécialiste en radioactivité de Greenpeace. »

Les événements des deux dernières semaines doivent inciter les décideurs politiques partout dans le monde à sonner le glas du nucléaire civil en s'engageant dans des politiques d'investissements pour les efficacité énergétique et l'essor des énergies renouvelables.

Le rapport peut être téléchargé ici.

Signez notre pétition pour la sortie du nucléaire.

arnaud GP dit:

Cette analyse est hélas confirmée par TEPCO, le gestionnaire de la centrale de Fukushima, qui vient de relever le niveau INES au niveau 7 po...

Posté 12 avril, 2011 à 10:42 Signaler un abus Reply

Read more Read less

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).