Actions contre Cargill, Vanden Avenne et Campina

Actualité - 27 avril, 2006
Tout au long du mois d’avril, nous avons mené à plusieurs reprises des actions pour faire le lien entre la destruction de la forêt amazonienne et l’alimentation des animaux d’élevage. Le lien, c’est le soja : des étendues de forêts sont rasées en Amazonie puis transformées en vastes plantations de soja. Nos actions ont démarré dans le port de Gand, contre Cargill. Nous avons ensuite escaladé les bâtiments de Vanden Avenne, à Ooigem, une société spécialisée dans l’alimentation animale et enfin, nous sommes allés ‘rendre visite’ à Campina, géant laitier situé à Aalter.

Action de Greenpeace contre Cargill à Ghand.

Action de Greenpeace contre Cargill à Ghand.

Des militants de Greenpeace ont investi les installations de l'entreprise Vanden Avenne, qui fabrique des mélanges et fait partie du TOP5 du secteur

Des militants de Greenpeace ont investi les installations de l'entreprise Vanden Avenne, qui fabrique des mélanges et fait partie du TOP5 du secteur.

Greenpeace met le géant laitier Campina au défi d'inviter ses agriculteurs à utiliser des fourrages ne contenant ni soja cultivé en Amazonie ni soja OGM.

Greenpeace met le géant laitier Campina au défi d'inviter ses agriculteurs à utiliser des fourrages ne contenant ni soja cultivé en Amazonie ni soja OGM.

Greenpeace met le géant laitier Campina au défi d'inviter ses agriculteurs à utiliser des fourrages ne contenant ni soja cultivé en Amazonie ni soja OGM.

Dans le port de Gand, nos militants ont escaladé les silos de la société Eurosilo pour y déployer une banderole et ont peint le message 'Cargill=Amazon destroyer' sur un navire chargé de soja. L'objectif : dénoncer le rôle de Cargill dans la destruction de la forêt amazonienne. Cargill est incontournable sur le marché mondial du soja. Il y a quelques années, l'entreprise s'est installée illégalement dans la forêt amazonienne, où elle est devenue un véritable moteur de la déforestation.

Deux jours plus tard, nous avons rendu visite à Vanden Avenne, fabricant d'aliments pour animaux. Cette entreprise est l'un des principaux acteurs dans le secteur de l'alimentation animale, et utilise notamment du soja brésilien. Encore quelques jours plus tard, c'est Campina, géant laitier, qui a reçu la visite de nos militants à Aalter pour tenter de convaincre l'entreprise de ne pas utiliser de soja OGM ni de soja d'Amazonie.

En menant ces actions, Greenpeace a voulu montrer la responsabilité de l'ensemble de l'industrie agro-alimentaire dans cette problématique environnementale.