La lutte de l'Indonésie contre la déforestation et le réchauffement planétaire

Poster un commentaire
Actualité - 6 juillet, 2010
Walmart, Auchan et Kentucky Fried Chicken (KFC) comptent parmi les groupes industriels internationaux qui alimentent le réchauffement planétaire et conduisent les tigres de Sumatra et les orangs-outans au bord de l'extinction. Ceci, comme le précise un nouveau rapport de Greenpeace, en utilisant ou vendant du papier produit au départ des forêts tropicales d'Indonésie pour fabriquer des gobelets, des mouchoirs en papier ou encore du papier pour photocopieuses.

De grands groupes internationaux accélèrent la déforestation des forêts indonésiennes et des tourbières locales qui constituent d'importants puits de carbone.

Ce rapport, intitulé How Sinar Mas is pulping the planet, révèle comment des grands groupes internationaux accélèrent la déforestation des forêts indonésiennes et des tourbières locales qui constituent d'importants puits de carbone. Et ce, en achetant du papier auprès de Asia Pulp & Paper (APP), une filiale du groupe réputé Sinar Mas.

« Notre enquête a démontré, révèle Bustar Maitar, de Greenpeace Asie du sud-est, comment des multinationales provoquent la déforestation en Indonésie pour des produits usuels fabriqués à base de papier. Des marques de réputation internationale ne font rien d'autre que transformer la planète en pâte à papier. »

Greenpeace a mené l'enquête dans deux zones forestières de l'île de Sumatra. Il résulte de ces investigations qu'APP y dégrade sévèrement l'environnement. Le paysage forestier de Bukit Tigapuluh est l'un des derniers refuges pour les tigres de Sumatra et les orangs-outans. Les tourbières de Kerumutan, puits de carbone, jouent un rôle crucial dans la lutte contre le réchauffement planétaire. Certaines de ces tourbières ont plus de trois mètres de profondeur et ne peuvent pas – selon la loi en vigueur en Indonésie – être exploitées. APP utilise du bois provenant de ces zones pour faire tourner ses usines de pâte à papier sur Sumatra. Ces produits sont ensuite exportés dans le monde entier.

« Il ne s'agit que de deux exemples de forêts tropicales décimées par APP pour la fabrication de papier et d'huile de palme. Les engagements contractés récemment par le président indonésien Yudhoyono pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de la déforestation ne pourront être tenus que s'il étend le moratoire sur des nouveaux permis d'abattage à l'ensemble des forêts et des tourbières qui actuellement, sont destinées à être détruites par APP ou par d'autres groupes industriels, ajoute Maitar. »

Différentes entreprises connues ont déjà réagi aux preuves apportées par Greenpeace et concernant les agissements illégaux de Sinar Mas. Elles ont annulé leurs contrats avec ce géant de l'huile de palme et du papier. Aujourd'hui, Carrefour a confirmé sa décision de ne plus acheter auprès de APP pour ses marques propres tandis que Tesco a fait savoir qu'il prendrait une décision similaire pour la fin de l'année. Kraft a annoncé sa volonté d'arrêter progressivement l'utilisation de papier et d'emballages APP. Kimberly-Clark, Nestlé et Unilever élaborent en ce moment une nouvelle politique qui excluera APP de sa chaîne de production, à moins que APP et ses fournisseurs ne changent drastiquement leurs pratiques industrielles. Suite à des récentes campagnes de Greenpeace, Unilever, Kraft et Nestlé ont tous laissé tomber leur contrat avec Golden Agri resources (GAR), la branche « huile de palme » de Sinar Mas.

« Sinar Mas n'est pas uniquement un délinquant environnemental, c'est également un torpilleur du développement durable. Sa vision de la durabilité ne vaut pas le papier sur lequel elle est écrite ! Greenpeace demande à des sociétés comme Walmart et Auchan de cesser immédiatement toute relation commerciale avec APP. Nous leur demandons également de se déclarer publiquement en faveur d'initiatives que le gouvernement indonésien doit prendre pour protéger totalement les tourbières et pour mettre un terme à la déforestation », déclare An Lambrechts de Greenpeace Belgique.

La déforestation et la destruction des tourbières expliquent pourquoi l'Indonésie est responsable de près d'un quart des émissions de gaz à effet de serre imputables à la destruction des forêts dans le monde. L'Indonésie est un des plus grands émetteurs de gaz à effet de serre au monde.

Thèmes
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).