Devine qui vient dîner ? Greenpeace invitée surprise de la reine du Danemark

Actualité - 16 décembre, 2009
A l'heure où le Sommet de Copenhague s'enlise, Greenpeace a créé une nouvelle fois la surprise en s'invitant au dîner organisé par la souveraine danoise. Un gala qui réunissait les chefs d'Etat arrivés en grande pompe pour la fin des négociations sur le climat.

Les invités surprise de la reine du Danemark ont déployé des banderoles avec le message "Politicians Talk, Leaders Act".

Une action qui n'est pas sans rappeler celle de la semaine dernière au Sommet européen où Greenpeace avait créé sa propre délégation pour rejoindre les leaders européens sur le tapis rouge et les inciter à prendre la tête des pays industrialisés. Cette nouvelle action est toujours motivée par l'urgence de rappeler que le climat n'attend pas, que les solutions sont identifiées et que seules manquent des décisions politiques ambitieuses.

Alors que la voix de la société civile est de plus en plus marginalisée, Greenpeace a envoyé un faux couple de grands de ce monde délivrer un message à ceux qui ont en main les clés du sauvetage climatique. Le 5 décembre dernier, dans le quartier européen de Bruxelles, 15.000 personnes avaient réclamé ce sauvetage. Plusieurs milliers de personnes ont ensuite amplifié cet appel dans les rues de Copenhague, lors de la manifestation du 12 décembre.

Les invités surprise de la reine du Danemark ont déployé des banderoles répétant ce message : "Politicians Talk, Leaders Act" (Les politiques discutent, les leaders agissent). Ce slogan, que des militants de Greenpeace ont également accroché à des réverbères, résume bien l'état d'esprit qui règne dans les forces vives de l'associatif à Copenhague: il reste moins de 24 heures pour faire preuve de leadership et éviter au Sud de boire complètement la tasse. Greenpeace reste attentive au déroulement des négociations et espère un dernier sursaut de solidarité des pays industrialisés.