Bobards verts démasqués dans le nouveau classement électronique

Actualité - 6 janvier, 2010
Le nouveau classement électronique de Greenpeace démontre que malheureusement les promesses vertes de nombreux géants de l’informatique sont vaines. Dell, Samsung, Lenovo et LG n’ont pas respecté leurs échéances pour l’élimination des substances les plus toxiques. Mauvaise volonté pure, car Apple et HP ont montré qu’il était possible de produire sans substances toxiques.

Guide pour des produits électroniques plus verts.

Le temps des palabres est passé. Les géants de l'électronique doivent à présent vraiment passer à l' action pour éliminer les substances toxiques de leurs produits. C'est l'année de la vérité. Si les entreprises tiennent parole, elles devraient commercialiser en 2010 déjà de nombreux nouveaux ordinateurs et téléviseurs sans produits toxiques. Si ce ne devait pas être le cas, leur réputation 'verte' serait définitivement jetée aux orties...

Nokia, Sony Ericsson, Apple et HP en bonne voie

Nokia est le premier du classement, talonné par Sony Ericsson. Ces entreprises remportent les meilleurs scores en matière de consommation d'énergie, d'élimination des produits toxiques et de prise de responsabilité pour la collecte et le traitement des anciens appareils.

Apple remporte la palme de l'élimination des produits toxiques. Tous les appareils de l'entreprise sont déjà exempts de ces substances, de PVC et de retardateurs de flamme au brome. Ces produits provoquent une importante pollution environnementale quand ils sont éliminés, notamment dans les pays en développement où les déchets électroniques sont démantelés.

HP effectue un mouvement de rattrapage et a produit un ordinateur portable pratiquement exempt de substances toxiques. Elle vient de présenter deux nouveaux portables et un desktop sans PVC ni retardateurs de flamme au brome. Les deux entreprises montrent clairement qu'il est possible de produire de l'électronique sans produits toxiques.

Nintendo et Samsung déçoivent

Nintendo estime toujours que l'environnement n'est pas important et se profile comme éternelle lanterne rouge. Samsung a considérablement reculé. Après avoir caracolé longtemps en tête du classement, l'entreprise a chuté à la septième place parce qu'elle n'a pas tenu sa promesse d'éliminer les retardateurs de flamme au brome de tous ses produits pour janvier 2010.

Cette année, l'Union européenne se penchera sur l'utilisation des produits toxiques dans l'électronique. Greenpeace veut que le PVC et les retardateurs de flamme au brome soient interdits dans l'électronique. Certains producteurs, dont Acer soutiennent une telle interdiction. Ils ont reçu des points supplémentaires dans notre classement. Greenpeace souhaite que tous les producteurs promeuvent cette interdiction.

Consultez le nouveau classement électronique