Le nucléaire a fait la loi !

Poster un commentaire
Actualité - 12 octobre, 2009
Greenpeace regrette vivement la décision du gouvernement fédéral de prolonger de dix ans la durée de vie des trois plus anciens réacteurs nucléaires belges. Cette décision motivée par des raisons budgétaires dénote d'une vision à court terme de notre avenir énergétique. Le balle est à présent dans le camp des parlementaires qui devront veiller à ne pas laisser l'équipe Van Rompuy signer un contrat uniquement favorable à Electrabel.

Sorry, ici c'est le nucleaire qui fait la loi.

Pour Greenpeace, il est évident que la décision du gouvernement n'est pas motivée par un problème d'approvisionnement. L'étude GEMIX sur laquelle la décision gouvernementale s'appuie mentionne des chiffres qui permettent de conclure à la faisabilité de la phase I de la sortie du nucléaire, à savoir la fermeture des reacteurs Tihange 1, Doel 1 et Doel 2 d'ici 2015, comme le prévoit la loi actuellement en vigueur. Un des co-auteurs de l'étude, le professeur Eichhammer - dont la réputation internationale n'est plus à établir - insiste même sur le fait que la réalisation de cette phase est possible si le gouvernement décide maintenant de prendre les mesures d'efficacité énergétique que l'on attend depuis longtemps.

L'option gouvernementale n'a donc pas été d'écouter cette voie prometteuse entre autres pour les énergies renouvelables. L'équipe de Van Rompuy s'est au contraire lancée dans une négociation occulte avec Electrabel dont il faudra suivre pas à pas l'évolution. Si les parlementaires n'accordent pas toute l'attention nécessaire au débat qui suivra la déclaration de ce jour, la Belgique risque de conclure un accord de dupes avec Electrabel.

Greenpeace compte désormais sur la vigilance de ces élus. La rente nucléaire résulte d'une situation historique et elle s'élève à bien plus que les quelques centaines de millions d'euros que l'on pense pouvoir récupérer. Il n'y a aucune raison de coupler la récupération de cette rente avec une sortie du nucléaire différée.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).